Connect with us

À la Une

FC Renaissance : vraie-fausse démission de Mukuna, forfait devant Mont Bleu. Déjà le déclin ?

Published

on

Plus rien ne marche au sein du Football Club Renaissance du Congo après la vraie-fausse démission de son président, l’évêque Pascal Mukuna, cette équipe vient encore de perdre par forfait devant Mont Bleu, ce dimanche 14 octobre au stade Tata Raphaël dans un match comptant pour la cinquième journée de la 24 ème édition de la Ligue nationale de football.

Renaissance vs Mont Bleu. L’équipe kinoise absent


Les arbitres ont purement et simplement constaté l’absence de l’équipe Orange sur l’aire de jeu, alors que Mont Bleu était sur le terrain. Mieux, les ultras supporters de Renaissance surnommés « les jamais sans vous » y étaient aussi.

L’arbitre, quant à lui, a patienté durant 15 minutes réglementaires avant de siffler la fin du match.

La vrai-fausse démission de Pascal Mukuna

Après plusieurs remous, le pasteur et co-fondateur du Football Club Renaissance, Mukuna avait annoncé sa démission du poste du président de club le jeudi 11 octobre au cours d’une réunion extraordinaire avec les sectionnaires de l’équipe à la permanence du Club sur avenue Mavungu, dans la commune de Bandalungwa.

Pour lui, il est temps pour les supporters de se prendre en charge pour soutenir la poursuite du championnat en engageant toutes les dépenses comptant pour la gestion quotidienne de l’équipe. »
Une démission que les présidents des sections ont rejetée.

Vers son déclin ?

Juste après cette fameuse démission, l’équipe perd contre Mont Bleu par forfait alors que cette équipe n’a enregistré qu’un seul point depuis le début de cette saison en Ligue nationale de football.

Rappelons-le, Renaissance du Congo avait déjà perdu deux rencontres face à Rangers (0-2) et TP Mazembe (0-6), et a réalisé un match nul de 0-0 face aux monstres du Dragon Bilima.

Et le mercredi 17 octobre, le FC Renaissance va rencontrer le Daring Club Motema Pembe , un adversaire de taille à apprendre avec beaucoup plus de sérieux.

Face au quiproquo observé autour de ce club, l’opinion se demande si ce n’est pas déjà le déclin de équipe populaire de Kinshasa? Difficile d’y répondre pour l’instant.

D’ores et déjà, les « Jamais sans vous » sont appelés à l’unité pour sauver cette équipe qui peut encore donner le goût d’aller vivre des spectacles aux différents stades de la RDC. Perdre cette jeune équipe de 4 ans seulement d’existence serait défavorable au football congolais.

À bon entendeur …

CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Or: Remplacements des réserves et nouvelles opportunités pour sécuriser le programme de KIBALI étalé sur plus de 10 ans

Published

on

La plus grande mine d’or d’Afrique, Kibali, est sur la bonne voie pour le remplacement de ses réserves réduites par l’exploitation en 2022, tandis que de nouvelles opportunités de croissance soutiendront également son plan d’affaires étalé sur plus de 10 ans et son statut de l’un des actifs de niveau 11 de Barrick Gold Corporation.

Le président et président directeur général de Barrick, Mark Bristow, a déclaré à la presse aujourd’hui que le gisement prolifique KCD de Kibali continuait d’offrir de la valeur supplémentaire vu que le forage actuel est axé sur la conversion des ressources en réserves et sur l’exploration des filons qui sont encore ouverts en profondeur. En outre, les cibles de Mengu Hill, Ikanva et Gorumbwa présentent le potentiel nécessaire pour renforcer le portefeuille souterrain de Kibali.

« Kibali est une opération très rentable avec ses trois centrales hydroélectriques de classe mondiale qui couvrent la majeure partie de ses besoins énergétiques. Elles seront suppléées par une nouvelle centrale solaire de 17MW qui, une fois achevée en 2025, fera passer la part des énergies renouvelables dans les sources énergétiques de la mine de 81% à 93%, » a déclaré Bristow.

Les références écologiques de Kibali comprennent également la réduction continue des eaux douces provenant de la rivière Kibali et un programme de reboisement qui, à ce jour, a permis de planter plus de 10,000 arbres. La mine poursuit son programme d’appui à la conservation de la biodiversité au Parc National de la Garamba en RDC, avec la réintroduction des rhinocéros provenant d’Afrique du Sud. Les 16 premiers rhinocéros sont attendus à Garamba d’ici la fin du deuxième trimestre de cette année et seront suivis de 60 autres au cours des trois prochaines années.

Conformément à la politique globale de Barrick consistant à employer et à promouvoir les ressortissants du pays hôte, Arthur Kabila a été nommé premier directeur général congolais de Kibali. Depuis l’année dernière, huit autres postes clés de direction et techniques sont désormais occupés par des Congolais.

 

Tshieke Bukasa/Congoprofond


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising