Connect with us

À la Une

 » Fatshi »,  » Cindy le Coeur », « Fally »,  » Album Eyoma » etc. : Sam Tshintu éventre le boa ( Interview)

Published

on

Après 3 ans d’absence au pays, le chanteur congolais Sam Tshintu  » Che Guevara » est de retour à Kinshasa pour préparer la sortie de son album « Eyoma », ainsi qu’une série de concerts.

Retrouvé à « Paris 15 », son lieu des répétition à Gombe, Sam Tshintu s’ouvre à CONGOPROFOND. NET.

CONGOPROFOND. NET: A quand la sortie de l’album ?

Sam Tshintu : Très consterné par cette question, je demande déjà pardon a mes fans. Suite au problème de distribution des CD, la sortie de l’album « Eyoma » qui était prévue pour ce 11 septembre 2019 est donc reportée à une date ultérieure.

L’album est fin prêt, préparez juste votre oreille musicale pour écouter les belles mélodies.

N’empêche que chaque mardi et jeudi il ya répétition de 14h à 22h à « Paris 15 » chez Kaki Akiewa.

Quelle lecture faites-vous de la musique congolaise d’aujourd’hui ?

Tout d’abord, j’explique toujours mes chansons. Malgré ce vent nouveau de chanter des bêtises qui m’a toujours ahuri, je garde le cap.

J’ai reçu une très bonne éducation, j’ai étudié dans de très bonnes écoles malgré le revenu de mon père qui était militaire. Je suis rentré au pays et j’ai trouvé le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui prône le changement des mentalités. Voilà ce qui corrobore avec ma ligne d’esprit.

Un autre aspect des choses, j’ai remarqué le djalelo et le clientélisme. A titre exemplatif, il y a eu des chansons et banderoles à l’investiture des ministres. Chose incroyable qui ne se fait pas en europe d’où je viens !

La valeur attire le respect. Beaucoup de Congolais ne le savent pas. Ma musique n’est pas pour insulter, mais pour éduquer.

Quelles relations avez-vous avec d’autres musiciens ?

J’ai de très bonnes relations avec tout le monde, mais très méfiant. Je préfère mieux rester avec mes proches pour éviter beaucoup d’ incompréhensions. Mes rélations sont très bonnes avec Anthony Sampaïo, Éric Tutsi et beaucoup de personnes qui viennent à mes répétitions de temps en temps.

Comment faites-vous pour garder votre voix ?

Pas de bière, pas de chanvre. Je dors beaucoup et travaille durement.

J’ai abandonné de prendre du chanvre il y a très longtemps pour la simple raison que je ne comprenais pas ce désir malsain d’en prendre.

Quartier latin avait fêté ses 32 ans, quelles sont vos impressions ?

Je préfère mieux la soirée du 23ème anniversaire qui est restée gravée dans ma mémoire parce qu’il y avait beaucoup de grandes figures.

Connaissez-vous Fally et Cindy?

Meme si mes choix sont toujours orientés vers Papa Wemba et d’autres vieux chanteurs, actuellement nous devrons reconnaître Fally IPUPA comme l’un de meilleurs musiciens du pays. Par contre, je ne connais pas Cindy.

Mot de la fin?

Je demande à mes fans d’être patients, l’album Eyoma sera disponible d’ici là.
Il a 14 titres avec quelques featuring.

Je remercie CONGOPROFOND.NET de se déplacer jusqu’à mon lieu de travail pour confirmer le travail acharné de mon orchestre.

Baby Mosha/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Transition écologique et du développement durable : Marie-Pascale Malanda et l’ACTEDD ouvrent le débat public national ce vendredi 30 septembre

Published

on

L’Agence congolaise de la transition écologique et du développement durable (ACTEDD) annonce la tenue, le 30 septembre 2022 à Kinshasa/Gombe, de sa première conférence de presse.

Cette rencontre avec les chevaliers de la plume et du micro sera consacrée à la transition énergétique et au positionnement de la République démocratique du Congo dans cet enjeu planétaire.

A en croire sa coordinatrice Marie-Pascale Malanda, pour ce premier rendez-vous avec la presse, l’objectif poursuivi par ACTEDD est la mise à niveau des médias sur les enjeux énergétiques et climatiques, lesquels ont une dynamique internationale forte pour un « Pays-Solution» comme le nôtre.  » Voilà pourquoi, ACTEDD veut lancer et conduire le débat public national sur des questions aussi fondamentales en commençant par la mobilisation des médias, compte tenu de leur rôle crucial dans la diffusion de l’information et du renforcement des connaissances », a-t-elle martelé.

Pour rappel, l’Agence Congolaise de la Transition Ecologique et du Developpement Durable ( A.C.T.E.D.D) est un service spécialisé de la Présidence de la République mise en place par l’ordonnance n° 20/013 du 28 février 2020.

Elle a pour mission de concevoir, de coordonner et d’implémenter les politiques publiques nationales relatives à la transition écologique en République Démocratique du Congo. Elle est chargée d’étudier, d’analyser et évaluer toutes les questions qui lui sont soumises par le Président de la République en rapport avec la transition écologique et le développement durable. L’Agence comprend le Comité de pilotage et la Coordination.

Ses membres sont nommés par odronnances n° 20/021 du 06 avril 2020.

Il s’agit de :

1. Madame Marie-Pascal MALANDA DIATUKA, Coordonnateur
2. Monsieur Jean de Dieu MINENGU MAYULU, Cordonnateur Adjoint

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising