Connect with us

Actualité

FARDC : un colonel renvoyé de l’armée pour meurtre de sa femme

Published

on

 

La cour militaire du Sud-Kivu, siégeant en matière de flagrance et en chambre foraine au camp militaire Saio de Bukavu, a condamné à perpétuité le colonel Bihendo Ibrahim sans admission de circonstances atténuantes pour chef de meurtre de sa femme, Nadine Misanzila.

Dans son arrêt au Camp Saïo, le colonel Bihendo Ibrahim a été destitué et renvoyé de l’armée pour ce meurtre.

Commandant du 3309ème régiment basé à Shabunda en province du Sud-Kivu, cet officier supérieur âgé de 41ans et père de 17 enfants, enrôlé dans l’armée en 1998 a tiré à bout portant sur son épouse dans la nuit du 29 au 30 mai dans leur chambre à coucher.

Revenu tard et ivre aux environs de 1h30 dans sa maison, le condamné après une courte dispute avec sa femme Nadine Masanzi Kambote âgée de 35 ans et mère de 3 enfants, s’est débarrassé d’elle en la logeant une balle dans la tête à l’aide d’une arme pistolet.

“Nous sommes satisfaits de la condamnation, mais pas de 30.000 dollars comme dommages et intérêts après les préjudices causées à sa famille”, a estimé l’avocat de la partie civile, Marie Fidèle Djogo.

” C’est une déception de notre part et nous allons interjetter appel à la haute cour militaire”, rétorque Me Vianney Mugisho de la partie défenderesse.

Shukuru Ntwali/CONGOPROFOND.NET