Connect with us

Politique

Face-à-face Willy Bitwisila/Anciens du collège Ntemo : Le nouveau gouverneur du Kwango met le cap sur l’agriculture, les routes et l’électricité

Published

on

Ingénieur agronome, homme de terrain et praticien du développement, le nouveau gouverneur du Kwango a déjà ciblé ses priorités indéniables pour booster le décollage de sa province: l’agriculture, les routes et l’énergie.

Il les a révélées à l’occasion d’une réception haute en couleurs organisée en son honneur, ce samedi 08 juin 2024, par les anciens élèves du collège Ntemo à Macampagne, à l’initiative de G90.

Pour votre gouverne, Ntemo ( qui signifie Lumière) est un collège Jésuite, une école pilote qui a produit depuis près de cinq décennies d’éminents intellectuels du Grand Bandundu. Et G90 fait partie de ces anciens ouailles des Jésuites les plus dynamiques ayant marqué cette Alma Mater entre 90 et 2000.

Dans une ambiance conviviale, les retrouvailles de Macampagne ont permis au PCA de G90, Me Christian MWAKU, de rappeler les grandes revendications des populations du Kwango en général et du collège Ntemo en particulier.

De la dépolitisation de l’administration à l’ouverture des marchés frontaliers avec l’Angola en passant par la réhabilitation du collège, les ténors de G90 attendent voir le nouveau gouverneur faire la différence et défendre le culte de l’excellence qui caractérise les anciens élèves des Jésuites. Christian Mwaku a, par ailleurs, rassuré le gouverneur Willy Bitwisila du soutien inconditionnel de G90 et partant de tous les anciens de Ntemo durant l’exercice de son mandat.

Sur la même lancée, d’autres membres de G90 ont levé leurs voix pour encourager celui qu’ils appellent affectueusement “Ya Willy” de compter sur l’expertise multisectorielle des anciens de Ntemo pour la réussite de son mandat, en lui rappelant certains défis à relever.

Cap sur l’agriculture, les routes et l’électricité

Ragaillardi par le soutien des siens, le nouveau patron du Kwango s’est dit très ému de l’organisation de cette rencontre qui témoigne de l’intérêt accordé par ses collègues anciens de Ntemo à la province du Kwango.

Pour lui, son mandat est le mandat des anciens du collège Ntemo pour le développement du Kwango.

Il compte sur la collaboration de tous afin de gagner ce pari. Sensible au cri de cœur de G90, le gouverneur Willy Bitwisila a promis de s’investir pour que “les bâtiments de Ntemo ne s’écroulent pas.

Au regard de la vocation agricole de la province du Kwango, l’ingénieur agronome a, par ailleurs, insisté sur la nécessité de relancer l’agriculture pour en faire une source de revenus pour la population paysanne. Mais cela n’est possible que si les routes de desserte agricole sont en bon état afin d’évacuer les produits récoltés vers les centres de commercialisation, a indiqué Willy Bitwisila.

A côté de l’agriculture et des routes, le technicien en développement préconise le développement du secteur d’électricité non seulement pour éclairer les villages mais pour favoriser l’industrie de transformation des produits agricoles et l’artisanat. Pour y arriver, le gouverneur veut d’abord miser sur les ressources locales avant de voir ailleurs.

Une séance de photos de famille suivie d’un cocktail ont clôturé ces retrouvailles.

Soulignons la présence à ce rendez-vous de l’ancien gouverneur du Kwango et membre de G90 Larousse Kabula.

Martinez Ngyaluka/Le Mandat


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Politique

UNAFEC : Mireille Masangu désignée, à son tour, nouvelle présidente depuis Kinshasa !

Published

on

A l’issue de la 3ème convention, tenue du 15 au 16 juin 2024 à Kinshasa dans la salle du Centre culturel Boboto, Mireille Masangu a été choisie comme présidente de l’Union nationale des fédéralistes du Congo (UNAFEC), parti cher à feu Gabriel Kyungu wa Kumwanza.

Après sa désignation comme présidente, Mireille Masangu a remercié toutes les fédérations ainsi que tout le monde pour la participation à ces assises importantes pour le parti. ” Nous voilà à la fin de deux jours intenses de travaux de réflexions et d’échanges pour cette troisième Convention de l’Unafec. Durant ces deux jours, nous avons examiné les défis auxquels le parti fait face. Nous sommes conscients de toutes les résolutions prises lors de cette convention et je vous remercie de cette confiance en m’élisant présidente du parti. Je vous donne l’assurance que nous ne ménagerons aucun effort pour poursuivre le rayonnement de notre parti », a-t-elle souligné.

A cet effet, Angélique Kyungu s’est dit être contente de la tenue de cette Convention qui était très importante depuis le départ du patriarche Gabriel Kyungu Wa Kumuanza.
A l’en croire donc, elle a été convoquée pour mettre fin aux désordres qui régnaient dans le parti.  « Avec ce qui vient de se passer, ça va mettre fin à tout ce qui avait comme désordres au sein du parti“, a-t-elle souligné.

Rappelons que lors de la première journée Mireille Masangu avait expliqué aux militants et militantes de l’UNAFEC l’importance de cette 3e convention nationale qui est une occasion idéale pour réfléchir sur les réalisations passées, évaluer les défis actuels et tracés une voie vers l’avenir.

Toujours à l’occasion de ces assises, elle avait interpellé les participants sur la manière de communiquer avec les bases et de leurs tenir informées des activités du parti afin d’identifier les obstacles qui peuvent entraver l’avancement du parti. « Votre présence témoigne notre engagement à faire notre cour commune et de votre désir de redynamiser notre parti, car ensemble nous pouvons façonner l’avenir de notre parti UNAFEC et apporter des changements significatifs dans notre pays », a-t-elle ajouté.

Pierre Kambeya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte