Connect with us

À la Une

EPST : Tony Muaba promet la désactivation aux Chefs d’établissements syndicalistes !

Published

on

Le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Tony Muaba Kazadi, interdit aux chefs d’établissements scolaires, préfets des études et Directeurs du primaire, de se retrouver du côté banc syndical pour des revendications et ce, sous peine d’être désactivés.

Il s’est exprimé, le mercredi 05 juillet 2023, au complexe scolaire Mokengeli à Kinshasa-Lemba, lors de son face à face avec les chefs d’établissements de la province éducationnelle de Kin/Mont-Amba.

En effet, Tony Muaba Kazadi a souligné qu’un chef d’établissement doit se ranger derrière le Gouvernement, car il est son représentant au sein de l’école.

 » Un chef d’établissement est un agent public. Il exerce la fonction de l’Etat et représente l’autorité, le pouvoir organisateur du système éducatif dans l’établissement. En français facile, il est le représentant du ministre dans l’établissement « , a-t-il déclaré.

C’est pourquoi, a-t-il poursuivi, :  » Je ne peux pas comprendre, qu’on trouve à la tête des écoles, des chefs d’établissements syndicalistes, Secrétaires Généraux ou Présidents d’une organisation syndicale. C’est de la confusion, vous êtes juge et partie ».

Et d’ajouter :  » C’est une fonction de commandement et donc, c’est le chef d’établissement qui est le représentant du ministre dans l’établissement. C’est qui voudrait dire qu’il est du côté du banc gouvernemental et non du côté banc syndical. Celui qui n’a pas compris, nous allons le désactiver ».

Autrement dit, celui qui veut demeurer dans le syndicalisme, doit le faire pour l’intérêt du Gouvernement et il sera libre, a précisé le ministre.

Bien avant, Tony Muaba Kazadi avait rappelé à l’attention de l’assistance qu’il était venu parler avec les délégués des enseignants et des organisations syndicales pour évoquer la situation des salaires et des primes ou des accords de Bibwa et de Mbuela.

Par contre, a-t-il indiqué, il avait affaire avec les chefs d’établissements, ses représentants dans les écoles, pour rappeler et donner des instructions à exécuter sans faille.

Séance tenante, Tony Muaba Kazadi a instruit toute la Direction provinciale du Mont-Amba de porter cette question et d’enlever tout chef d’établissement n’ayant pas compris, pour le remplacer par celui qui a intériorisé la leçon.

Rappelons que le ministre de l’EPST, procède à des rencontres de moralisation et de réarmement moral, depuis le lundi 03 juillet dernier, avec les chefs d’établissements des écoles publiques et privées, dans toutes les provinces éducationnelles, dans l’objectif de lutter contre les anti-valeurs, qui persistent encore, dans son sous secteur.

Il vient de boucler l’étape de Kinshasa avec la province éducationnelle de Lukunga et bientôt il entame d’autres étapes.

Jules KISEMA KINKATU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Présidentielle 2023 : François Muamba, coordonnateur des équipes de campagne de Félix Tshisekedi 

Published

on

Au cours d’un point de presse tenu ce mercredi 27 septembre au Fleuve hôtel de Kinshasa, François Muamba Tshishimbi, actuellement Coordonnateur du Conseil Présidentiel de veille Stratégique (CPVS), a annoncé la mise en place des équipes de campagne présidentielle de Félix Tshisekedi, candidat à sa propre succession à l’élection présidentielle de décembre prochain. Y ont pris part à la tribune, quelques personnalités de cette  » Équipe forte », notamment Dr Kabanda(Ministre près le président de la République), Pr Eberande Kolongele ( ministre du Numerique), Augustin Kabuya ( Secrétaire général de l’UDPS), André Wameso ( Conseiller économique du chef de l’Etat), ainsi que le Pr Taylor Lubanga( Présidence de la République).

A cette occasion, François Muamba a révélé que le Président Félix Tshisekedi a confié la Coordination des équipes de sa future campagne à son Groupe de Réflexion et d’Action (dit Equipe Forte), dont font partie les représentants qui l’ont accompagnés à ce rendez-vous avec la presse.

A en croire l’ancien Coordonnateur du Mécanisme National de Suivi de l’Accord Cadre d’Addis-Abeba (MNS), les équipes de campagne du Président seront déployées progressivement dans l’ensemble du pays au niveau des 11 régions, 26 provinces, 145 territoires et 36 villes.

Tout en rappelant la détermination de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo
qui, dès sa prise de fonction en tant que 5
ème Président de la RDC, avait pris
l’engagement de consolider notre jeune démocratie encore fragile, en faisant
notamment du respect des cycles électoraux une exigence, le Coordonateur de l' »Équipe forte » a confirmé son engagement pour des élections inclusives, transparentes et crédibles.

Outre l’annonce des équipes de campagne, François Muamba a fait noter la
réalisation de l’engagement de Félix Tshisekedi de créer les conditions pour que l’année 2023 soit essentiellement une année électorale, avec l’organisation
dans notre pays des scrutins multiples à tous les niveaux, sur la base du calendrier, conforme aux prescrits pertinents de notre Constitution, publié par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), le 26 novembre 2022.

Enfin, il a fait une annonce du bilan de Félix-AntoineTshisekedi, qui
touche à des réalisations palpables dans tous les secteurs de la vie nationale :
Économique, Financier et Sectoriel, Social et Culturel, Défense, Diplomatique et
Sécuritaire ainsi que de sa vision pour l’avenir de la Nation.  » Le Président Félix
Antoine Tshisekedi Tshilombo qui va bientôt devenir Candidat à sa propre
succession est prêt à en discuter avec ses compatriotes dès l’ouverture officielle
de la campagne électorale », a conclu François Muamba.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET 


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

K-WA Advertising