mbet

Connect with us

À la Une

EPST : reprise imminente des négociations entre gouvernement et banc syndical des enseignants

Published

on

Le rentrée scolaire 2021-2022, sur toute l’étendue de la République, a été secouée par la grève des enseignants des écoles publiques.

Depuis le 04 octobre 2021, les activités scolaires, dans le secteur public, tournent au ralenti, dans quelques écoles et sont au point mort dans bon nombre d’écoles. A la base de cette situation: le mécontentement des enseignants qui n’ont pas obtenu des réponses satisfaisantes à leurs revendications auprès de leur employeur qui est l’Etat.

Rappelons qu’une commission paritaire, entre gouvernement et banc syndical des enseignants, avait eu lieu à Kinshasa, du lundi 27 au mercredi 29 septembre derniers, autour des revendications des enseignants.

Fort malheureusement, elle avait accouché d’une souris. Les partenaires s’étaient séparés en queue de poisson.

Dans le but de relancer les négociations avec les enseignants, pour trouver une solution à cette grève, le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Tony Mwaba Kazadi, vient de poser le problème au Conseil des ministres, de ce vendredi 15 octobre 2021.

Dans le compte-rendu de cette vingt-quatrième réunion du Conseil des Ministres, le porte-parole du gouvernement, a déclaré ce qui suit : ” En vue de consolider et de pérenniser la gratuité de l’Enseignement primaire et de mettre fin à la grève des enseignants, le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, a fourni aux membres du gouvernement, quelques informations assorties des propositions de solutions”.

Toujours, selon ce compte-rendu, Tony Mwaba Kazadi avait déploré le caractère illégal de cette grève, qui a comme toile de fond, le paiement du deuxième et du troisième paliers, ainsi que la prise en charge des Nouvelles Unités.

Il a, enfin, sollicité et obtenu du gouvernement, peut-on lire dans ce compte-rendu, la signature d’un arrêté interministériel avec les ministères concernés par cette question, pour la reprise des négociations interrompues, en vue d’une année scolaire apaisée.

Néanmoins, il y a lieu de s’interroger sur l’application effective des décisions prises en Conseil des ministres.

Lors de la dixième réunion du Conseil des ministres du 02 juillet 2021, Tony Muaba avait posé les mêmes problèmes, notamment les deuxième et troisième paliers, c’est-a-dire l’ajout de 100.000 fc à chaque enseignant, ainsi que la prise en charge des Nouvelles Unités.

Son rapport a été adopté, lors de ce Conseil et les décisions prises sont malheureusement restées lettre morte…jusqu’à ce jour !

Avec les prochaines négociations, pourra-t-on assister à un dénouement de la crise ? L’avenir nous en dira davantage. Wait and see.

Jules KISEMA/Congoprofond.net


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Stade des Martyrs : Halte à l’intox, l’aire de jeu n’a jamais été utilisée pour une quelconque fête !

Published

on

Une forte campagne sur les réseaux sociaux, tendant à remettre en cause l’état actuel du stade des Martyrs, a été observée dans la journée de jeudi dernier. Pour en avoir le coeur net, CONGOPROFOND.NET a fait une descente sur terrain, ce vendredi 20 mai afin de faire le constat. Résultat: Plus d’intoxication et de peur que de mal. L’aire de jeu du plus grand temple sportif du pays est aussi propre que ses alentours immédiats.

Interrogé sur la polémique créée sur la toile, un des responsables de ce stade, Gallet Lengelo, a tenu à rappeler à l’opinion qu’au delà de sa mission sportive, le stade des Martyrs de la Pentecôte a aussi pour vocation  d’accueillir de grands événements socio-culturels drainant un large public. ” C’est le cas notamment des cérémonies de prestation de serment, des cultes religieux de grande envergure, des concerts, ou encore des funérailles des grandes personnalités…”, a précisé cet administrateur en charge de la sécurisation du site.

A l’en croire, les photos qui circulent sur les réseaux sociaux sont celles d’un événement caritatif organisé le samedi dernier aux abords du terrain de jeu et qui a connu la participation des personnalités tant nationales qu’internationales. Celles-ci avaient, d’ailleurs, largement apprécié la propreté et la sérénité qui règnent dans ce complexe sportif. “Aussitôt l’événement achevé, notre équipe en charge de la maintenance s’est, comme à l’accoutumée, chargée de remettre la propreté dans le stade et dans des alentours. Point n’est besoin de rappeler qu’après chaque événement, sportif ou socio-culturel, il y a toujours une quantité énorme de déchets que nous nous chargeons d’évacuer pour garder le stade propre…”, a-t-il martelé.

Balayant d’un revers de la main l’usage de l’aire de jeu pour la fête du week-end dernier, Gallet Lengelo a indiqué qu’après cette manifestation 4 rencontres comptant pour la Ligue 2 se sont jouées sur ce même site sans la moindre complication. D’ailleurs, insiste-t-il, le stade s’apprête pour accueillir la reprise du championnat national ainsi que la rencontre de l’équipe nationale portant qualification à la coupe d’Afrique. ” Tout le reste, c’est juste pour faire du buzz sur les réseaux sociaux et pour des raisons inavouées !”, a-t-il conclu.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising