Connect with us

Politique

Élections 2023 : Pas plus de 10 candidatures enregistrées au Kongo Central

Published

on

 

La Commission électorale nationale indépendante (CENI), a ouvert, depuis le 26 juin dernier, 171 bureaux de réception et de traitement de candidatures à travers le territoire national pour le compte des élections législatives nationales.

Malgré le nombre croissant des partis politiques en République démocratique du Congo, les dépôts de candidatures aux législatives nationales, trainent à se concrétiser un peu partout. Même constat fait, par la rédaction de CONGOPROFOND.NET, au secrétariat exécutif provincial du Kongo Central.

À trois jours de la clôture de l’opération de réception et de traitement de candidatures, l’on constate un engouement des futurs candidats pour le retrait des formulaires, mais, pas plus de dix candidatures ont été déposées et enregistrées dans les 12 BRTC que compte le Kongo central.

À en croire, certaines langues, « les candidats sont habitués à déposer leurs candidatures qu’aux dernières heures de la clôture de l’opération pour éviter les stress dus au remplissage des formulaires. À la fin de la réception des candidatures, les agents commis à ce travail, semblent ne plus être regardant dans le traitement des dossiers ».

Pour certains analystes politiques, « les partis politiques trainent à accompagner les candidatures de leurs membres faute des moyens. Ils attendent les fonds qui peuvent provenir de gauche à droite selon les alliances nouées ».

Si la Ceni de son côté respecte le calendrier du processus électoral publié par elle, la crainte du report des élections doit être observée du côté des politiques qui n’arrivent pas à présenter leurs candidats aux différentes consultations électorales.
La question que l’on se pose est celle de savoir si la classe politique est-elle prête à aller aux élections cette année ?

Attendons voir la fin de la date butoir, prévue le 15 juillet 2023 prochain, pour enfin, conclure sur la tenue ou non des élections en République démocratique du Congo.

Mfumu DIASILUA KIONGA/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Kinshasa : Kevin Tamba assassiné, le dimanche dernier, par les assaillants du Palais de la Nation 

Published

on

Dans le lot des victimes des événements du dimanche 19 mai dernier, il y a un jeune homme répondant au nom de Kevin Tamba. Il a été tué par des assaillants du Palais de la nation, selon le témoignage de son compagnon d’infortune, lui-même grièvement blessé. 

À l’en croire donc, ils étaient à deux au bord d’un véhicule aux environs de 5h du matin lorsque son ami a été abattu par ces assaillants armés au niveau de Binza/Météo. Alors qu’il klaxonait pour qu’un véhicule qui lui barrait la route devant, Kevin Tamba a vu un homme armé descendre d’un véhicule pour lui tirer deux balles. Quant à son ami, il a aussi reçu des balles qui l’ont grièvement blessé.

Marié en 2022 ce jeune homme laisse une veuve enceinte et un enfant de 2 ans.

Maria Sofia Maleko/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte