Connect with us

À la Une

RDC : Franck Diongo se porte comme un charme à l’ex Demiap !

Published

on

Contrairement aux nouvelles alarmantes circulant sur les réseaux sociaux, une récente vidéo diffusée le week-end dernier montre le président du Mouvement Lumumbiste Progressiste ( MLP), Franck Diongo, se portant plutôt à merveille. 

Alors que ses avocats ont affirmé que l’opposant serait entre la vie et la mort,  Franck Diongo a été vu en train de circuler à son aise dans l’enceinte de la parcelle abritant les Renseignements Militaires dans la commune de Ngaliema.

Dans ladite vidéo, le président du MLP apparaît aussi en possession de toutes ses facultés, car discutant allègrement avec deux individus venus le saluer alors que des membres de son parti ont fait savoir qu’il était dans “un état d’inconscience, les genoux et les pieds gonflés”. Ces derniers ont même affirmé même que ses geôliers auraient recouru à un médecin pour le réanimer après la grève de la faim qu’il aurait décrété il y a quelques jours.

Il convient de noter que Franck Diongo continue à être gardé dans les geôles des Services de Renseignement Militaire. Depuis son arrestation le 19 juin dernier, beaucoup d’encre et de salive ont coulés, aussi bien sur le plan national qu’international, pour dénoncer les conditions carcérales du leader du MLP, évoquant son état de santé préoccupant.

Dorcas Ntumba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

La corruption à son paroxysme : Quand le pouvoir corrompt même les plus hauts organes de décision

Published

on

Dans un récent scandale révélé au grand jour, le camp du candidat déclaré provisoirement Gouverneur de la province du Haut-Uélé Jean Bakomito Gambu malgré les irrégularités et la fraude industrielle orchestrée lors des élections du 29 Avril 2024 a été pris en flagrant délit de tentative de corruption au sein du Conseil d’État, dépassant ainsi tout ce que l’on aurait pu imaginer. Après une audience décisive, les membres de ce camp se sont retrouvés dans l’impasse financière, manquant des fonds nécessaires pour soudoyer les membres du Conseil d’état.

Face à cette situation critique, ils se sont tournés vers un allié de poids, l’ancien Gouverneur Christophe Baseane Nangaa, mais ce dernier a refusé de prêter la somme colossale exigée. Sans alternative, ils ont décidé de s’endetter auprès de la principale entreprise minière de la province, Kibali Gold Mine compromettant ainsi leur intégrité et leur légitimité.

Cette affaire d’une gravité extrême a attiré l’attention de toutes les autorités de la république, mettant en lumière l’étendue des ravages causés par la corruption dans les rouages du pouvoir. Elle soulève des questions essentielles sur l’éthique et la transparence des processus politiques, et appelle à une réaction ferme et sans équivoque de la part des institutions chargées de veiller à l’intégrité de notre démocratie.

Cette affaire révèle une triste réalité : la corruption a atteint des sommets insoupçonnés, menaçant les bases mêmes de notre système démocratique. Il est temps de prendre des mesures radicales pour lutter contre ce fléau qui gangrène notre société et compromet notre avenir collectif.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain / Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte