Dev Solaire

Connect with us

À la Une

Elections 2023 : 400 millions USD et 2 ans pour actualiser le nouveau fichier électoral

Published

on

Accompagné du rapporteur Jean-Pierre Kalamba, le président sortant de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa, a été reçu le président de la République, Félix Tshisekedi, le 29 juillet dernier. Au cœur de l’audience, a-t-on appris, le rapport d’activités de la CENI déposé à l’Assemblée Nationale depuis 2019 et les défis majeurs du prochain cycle électoral, notamment, l’actualisation du fichier électoral.

Présentant à F. Tshisekedi les grandes lignes, ou mieux, la feuille de route à exploiter en vue de la réussite du prochain cycle électoral, contenues dans leur rapport d’activités, les animateurs sortants de la CENI ont démontré au Chef de l’Etat que d’ici 2023, le fichier électoral va davantage se détériorer en raison de morts, naissances, nouveaux majeurs, etc.

Pour actualiser ce fichier électoral, les prévisions budgétaires renseignent une somme de 400 millions USD et 2 ans. D’où la nécessité de lever une option entre maintenir l’utilisation du fichier ou procéder au recensement administratif en vue des élections de 2023.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :