Connect with us

À la Une

Du 24 au 25 novembre : la BADEA au “Business Forum” de Kinshasa pour faire progresser l’Afrique dans la chaîne de valeur et le marché des batteries, des véhicules électriques et des énergies renouvelables

Published

on

 

Sous le haut patronage du président de la République démocratique du Congo (RDC) et président en exercice de l’Union Africaine ( UA), Kinshasa va accueillir, les 24 et 25 novembre 2021, un “Business Forum” qui verra la participation de différents acteurs, dans le but de stimuler le développement d’une chaîne de valeur et d’un marché dynamique pour les batteries, véhicules électriques et énergies renouvelables en Afrique.

Le développement de cette chaîne de valeur permettra à l’Afrique de gagner une plus grande part du marché des batteries de véhicules électriques en pleine expansion, dont la valeur est estimée à 8000,8 milliards de dollars américains d’ici 2025 et 46 000 milliards de dollars américains d’ici 2050.

Le DRC-Africa Business Forum qui se tiendra en format hybride, à Kinshasa et en ligne, est organisé par le gouvernement de la RDC à travers le ministère de l’Industrie en collaboration avec la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), Afreximbank, la Banque africaine de développement (BAD), l’Africa Finance Corporation (AFC), la Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA), la Facilité africaine de soutien juridique (ALSF) et le Pacte mondial des Nations Unies.

La RDC fournit environ 70 % du cobalt utilisé pour produire les batteries, un composant essentiel pour alimenter les véhicules électriques (VE) et pour stocker l’énergie dans les systèmes solaires et éoliens. Le pays est au plus bas niveau de la chaîne de valeur (exploitation minière et traitement des minéraux), ne capturant que 3 % de la valeur mondiale des batteries et des véhicules électriques. #ArabAfrica Trade #BADEA2030

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

FP2030 : Les pays d’Afrique Centrale en réunion stratégique, du 15 au 17 juillet à Kinshasa, pour la promotion de la planification familiale

Published

on

Le Bureau Régional de l’Afrique du Nord, de l’ouest et centrale en collaboration avec le Ministère de la Santé Publique, de l’Hygiène et de la Prévention, et les partenaires, réunissent les délégués constituant la structure des points focaux nationaux du FP2030 de six États d’Afrique centrale à Kinshasa-RDC du 15 au 17 Juillet 2024 pour encourager la planification familiale volontaire et basée sur les droits dans la sous-région à travers le renforcement de la coordination des points focaux.

Cet atelier de trois jours vise à faciliter l’établissement de partenariats efficaces entre les acteurs de la planification familiale en Afrique centrale et à accroître l’accès et l’utilisation d’une contraception moderne volontaire, de qualité et fondée sur les droits pour toutes les personnes qui en ont besoin ou qui le souhaitent dans la région.

L’atelier comprendra des discours d’ouverture, des discussions de groupe et des séances de travail sur un large éventail de sujets liés à la planification familiale, notamment :
– Créer une obligation de rendre compte en renforçant et en établissant les plans d’action nationaux existants.
– Promouvoir l’utilisation de pratiques à fort impact pour la mise en œuvre et l’extension de la planification familiale ; et
– Financer les programmes de planification familiale, y compris la mobilisation des ressources nationales ;
– Comprendre les stratégies de mise en œuvre de la planification familiale dans les situations d’urgence et promouvoir la résilience.
– Aligner les plans d’action nationaux sur les nouveaux piliers d’action de la stratégie pour les adolescents et les jeunes en Afrique centrale.

Les efforts de collaboration de FP2030 et de ses partenaires soulignent l’importance de la planification familiale pour assurer la stabilité et la pérennité de la sous-région.

À propos de FP2030

FP2030 est le seul partenariat mondial centré uniquement sur la planification familiale. “Nous œuvrons pour que chacun, partout, puisse accéder à des contraceptifs volontaires, fondés sur les droits et de qualité, et les utiliser, quels que soient son lieu de résidence, son mode d’identification, son âge ou son statut de partenaire. Cet objectif unique nous permet de rassembler le plus grand nombre possible de partenaires dans toutes les disciplines et tous les secteurs, tout en plaçant la planification familiale au carrefour des programmes mondiaux de santé, de développement et d’égalité des sexes”, précisent ses animateurs.

Dorcas Ntumba/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte