mbet

Connect with us

À la Une

CENI : accusé de négocier avec l’Union Sacrée, Raymond Tshibanda désavoué par une frange du FCC !

Published

on

 

Le Front Commun pour le Congo (FCC) traverse une zone de turbulence ces derniers jours. Ce lundi, 1er novembre, un groupe de présidents des partis et regroupements politiques a retiré sa confiance à Raymond Tshibanda et à sa cellule de crise. Ils annoncent, à dater de ce jour, la dissolution de cette cellule.

Dans une déclaration rendue publique, ce lundi à Kinshasa, ces membres disent constater avec regret que “la cellule de crise initiée par la Conférence des présidents et validée par l’Autorité Morale, Son Excellence Joseph Kabila en décembre 2020, vient de totaliser 11 mois sans rendre les résultats du travail pour lequel elle a été mise en place”.

A l’heure des enjeux autour de la désignation des membres de l’opposition au bureau de la Ceni Rdc, ces Kabilistes accusent davantage les membres de cellule de transformer la plateforme politique en petit club d’amis de prise de décisions. Des décisions d’exclusion qui ont déchiré le FCC dans un passé récent.

«Les mêmes camarades “caciques” qui étaient à la base de la débâcle de la famille politique, continuent à se servir irrégulièrement et unilatéralement du label collectif du FCC pour des fins personnelles et égoïstes, abusant ainsi de la confiance de l’Autorité Morale et des autres camarades membres. Ils négocient en coulisse avec l’Union Sacrée pour placer encore leurs poulains», ont-ils dénoncé.

Ils justifient le retrait de confiance à cette cellule de crise par le refus de continuer à vivre dans l’anarchie et la liquidation de leur plateforme. Ils invitent à l’identification de tous les membres marginalisés encore fidèles à la vision de Joseph Kabila.

Rappelons que le président de la République lors de sa dernière adresse à la nation avait encouragé l’opposition à compléter ses trois membre devant sieger au Bureau de la CENI.


There is no ads to display, Please add some

À la Une

Mbandaka : Les Kimbanguistes ont commémoré le 106 ème anniversaire de Dialungana Kiangani

Published

on

L’église Kimbanguiste/section de la ville de Mbandaka, dans la province de l’Equateur, a bel et bien célébré ce mercredi 25 mai, sa fête de nativité ( Noël). Un évènement coïncidant avec le 106ème anniversaire de Son Eminence Dialungana Kiangani, ancien leader spirituel de cette église. La cérémonie s’est déroulée à la paroisse mère sise avenue Itela à Mbandaka 2, commune de Wangata, où toutes les paroisses environnantes s’étaient réunies pour communier ensemble.

Tout a commencé, d’abord, par un défilé de plus de 3 Km des croyants, parti de l’hôtel de ville jusqu’au siège de l’église. Ces derniers ont marché avec des chants de cantiques, chemin faisant, montrant au grand public leurs sentiments de joie.

Se confiant à CONGOPROFOND.NET, Benjamin Mokoko Nkonga, pasteur provincial a.i, a fait savoir que la seconde venue du Messi a eu déjà lieu et son nom c’est Dialungani Kiangani qu’aujourd’hui tous les Kimbanguistes à travers le monde commémore son jour. Il a appuyé ses arguments par les Saintes écritures de la Bible dans Esaï 53:3, Daniel 7:14 et Apocalypse 3:12.

Par ailleurs, Benjamin Mokoko a expliqué que la date d’aujourd’hui coïncide avec celle que toute la communauté Kimbanguiste avait décidé de célébrer comme étant le véritable jour de naissance de Jésus-Christ en l’an 2000, soit présentement 22 ans, après des longues études scientifiques et spirituelles faites par des chrétiens Kimbanguistes par rapport aux calendriers romain et Juif.

Enfin, celui-ci a profité de cette occasion pour inviter tous les Équatoriens à l’unité et à l’amour fraternel. “C’est dans cela qu’on peut espérer à l’épanouissement de tous !”, a-t-il conclu.

Eric Liyenge/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising