Connect with us

À la Une

Droits Humains : André Lite condamne la répression violente d’une marche à Isiro

Published

on

Une marche pacifique organisée par les membres du gouvernement provincial sortant, réclamant ainsi leurs indemnités de sortie, a été violemment réprimée par les forces de l’ordre ce jeudi 10 octobre 2019.

Ayant été saisi de ces actes répressifs, le ministre des Droits Humains n’est pas resté indifférent quant à ce.

Dans un communiqué signé ce vendredi 11 octobre, le ministre condamne fermement cette répression et rappelle que la liberté de manifester est garantie par la loi fondamentale du pays ainsi que les instruments juridiques internationaux auxquels la RDC a souscrit.

André Lite Asebea espère que les services attitrés de la province mèneront des investigations nécessaires pour établir les responsabilités afin que les coupables subissent la rigueur de la loi.

Dans le souci de voir le pays vivre l’effectivité de l’État de droits, André Lite affirme qu’il ne tolérera pas les abus et violations des droits humains en République Démocratique du Congo.

Petit Ben Bukasa/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

%d blogueurs aiment cette page :