Connect with us

À la Une

Discours à la Nation du Chef de l’Etat : Les trois axes retenus par Guy Mafuta

Published

on

Après le premier discours à la nation du chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo devant le congrès, les réactions de la classe politique ne cessent de tomber. 

Lors de son interview à la sortie de la salle du congrès, le député national Me Guy Mafuta a qualifié le discours du chef de l’État de “discours fédérateur”, qu’il a synthétisé en 3 axes : 

“C’est un discours fédérateur qui cristallise la volonté de travailler ensemble pour la consolidation de la paix et l’unité du Congo”, a lâché l’élu de Tshikapa. 

Il s’exprime en ces mots: “le chef de l’Etat a l’expression d’une volonté de servir, de mettre fin à la terreur dans l’est du pays. Trois axes ont particulièrement captivé mon attention : remise en question du mode de scrutins et désignation des gens, qui est un débat de fond qui doit nous interpeller tous ; la volonté de moderniser et de numériser l’activité fiscale et bancariser les recouvrements pour le compte du trésor et démanteler les réseaux de coulage des recettes, et enfin, la politique fiscale attrayante pour les investisseurs par la création des zones spécifiques à l’investissement.” A-t-il expliqué devant la presse. 

L’élu de Tshikapa est resté cependant, insatisfait sur l’impact et les retombés du programme de 100 jours, car selon lui, aucun ouvrage a été réalisé au Kasaï, sa chère province.

Et sur le dossier de zone de libre-échange, Guy Mafuta estime que le président de la République lui a donnée raison parce qu’il dit, qu’il faut y aller progressivement et procéder d’abord par une intégration interne.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

%d blogueurs aiment cette page :