Connect with us

Economie

Développement des Infrastructures en Afrique : Experts et parties prenantes du PIDA se donnent rendez-vous à Dakar pour évoquer le financement 

Published

on

Les acteurs du Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA) sont entrain d’unir leurs énergies pour la tenue du deuxième Sommet de Dakar sur le financement du développement des infrastructures en Afrique (SFD 2.0), prévu du 01 au 03 février 2023, sous l’égide du Président du Sénégal, Macky Sall, Président en exercice de l’Union Africaine.  Ce deuxième sommet de Dakar sur les infrastructures va débattre du thème ; “Maintenir l’élan pour la transformation des infrastructures continentales.”

Le Sommet de Dakar a pour but de mobiliser les acteurs du PIDA autour des efforts de l’Union africaine et de l’AUDA-NEPAD pour mieux accélérer la mise en œuvre des projets d’infrastructure régionaux prioritaires.

Parmi ces acteurs figurent : des chefs d’État et de gouvernement africain, des dirigeants d’entreprises, des institutions de financement du développement (IFD), des investisseurs privés, des investisseurs institutionnels et des institutions partenaires au développement.

Ce Sommet fournira un espace pour trouver des moyens pratiques d’améliorer la préparation des projets et d’identifier des structures de financement innovantes impliquant des financements publics et privés.

À la fin de ce rendez-vous, les projets prioritaires et les développeurs comprendront mieux comment concevoir efficacement la préparation de projets et ainsi réduire le temps nécessaire pour mettre les projets PIDA sur le marché. Parallèlement, les financeurs potentiels auront abordé la question des obstacles lié à la viabilité financière des projets et seront en contact direct avec les porteurs de projets et aussi les régulateurs.

A en croire l’Agence de développement de l’Union africaine (AUDA-NEPAD), le principal organisateur du Sommet, combler les lacunes en matière d’infrastructures en Afrique pourra mieux contribuer à créer les conditions économiques préalables nécessaires à une croissance à long terme inscrite dans les objectifs de l’Union africaine et de l’AUDA- NEPAD ainsi que pour favoriser la réduction de la pauvreté.

Lors du prochain sommet, les participants vont se concentrer sur les meilleurs moyens de promouvoir un environnement juridique, politique et réglementaire favorable pour améliorer la bancabilité et l’investissement des projets d’infrastructure, ainsi que des solutions pour débloquer les défis associés à la préparation de projets et enfin explorer des mécanismes de réduction des risques pour faire avancer le financement des projets de développement des transports et de l’énergie, et l’expansion des ports régionaux pour promouvoir la compétitivité commerciale, en particulier dans la direction que prend l’Afrique ; renforcer le commerce régional grâce à la zone de libre-échange continentale (AfCFTA).

Le Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA) est la voie pour la mise en œuvre des projets prioritaires pour transformer l’Afrique. Le PIDA est donc ce cadre institutionnel pour l’infrastructure continental de l’Union africaine (UA), en vue de mieux résoudre les goulots d’étranglement par le développement d’infrastructures transfrontalières, des transports, de l’énergie, des technologies de l’information et de la communication (TIC) et de l’eau.

En février 2021, les chefs d’État et de gouvernement de l’UA ont adopté le deuxième plan d’action prioritaire (PIDA PAP 2), comprenant 69 projets d’infrastructure prioritaires à mettre en œuvre d’ici 2030 complétés par un plan de mise en œuvre et une stratégie de financement.

Melba Muzola/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

BCC : Conjoncture économique en bref ( Semaine du 3 au 10 mai 2024)

Published

on


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte