Connect with us

Actualité

David Ize : ” Qui n’est pas impressionné quand MAAJABU GOSPEL l’appelle ? “(Interview)

Published

on

 

Jeune musicien chrétien congolais, récemment repéré par Maajabu Gospel, grâce à sa voix impressionnante, David Ize revient sur son expérience dans ce concours musical et évoque ses projets d’avenir. Entretien.

CONGOPROFOND.NET : Bonjour frère David Ize, vous êtes attaché à la musique chrétienne depuis votre tendre enfance. Quelle est la source de cette passion pour la musique ?

David Ize : Je suis un ” Enfant-Samuel”, car né et grandi dans les choses de DIEU. Depuis très longtemps, j’étais exposé dans l’environnement de la musique. Je me rappelle qu’à l’école primaire un encadreur de l’École du dimanche (Ecodim) avait constitué une chorale pour la Noël dont j’ai fait partie. Mon père, amoureux de la musique, nous faisait savourer des gospels américains. Cela a commencé à stimuler quelque chose en moi. Mais mon environnement m’a un peu plus stimulé, car j’ ai commencé à rêver d’une carrière professionnelle dans la musique…

CONGOPROFOND.NET : Quid de votre première expérience musicale et Quelles sont vos créations ?

David Ize: Ma première expérience musicale remonte à cinq ans. J’étais déjà à la chorale de l’Ecodim, mon premier micro. J’aime et préfère le gospel. Comme Obélix, je suis tombé dans la marmite de portion magique étant petit. Je suis fan de gospel avant tout et, avec le temps, mon ministère m’a permis d’exploiter ma polyvalence … Je ne suis pas limité par un style et je ne m’impose pas des styles dans ma musique, je laisse l’inspiration m’imposer le style.

CONGOPROFOND.NET : Quelles sont tes impressions après ta signature avec Maajabu?

David Ize : Qui n’est pas impressionné lorsque Maajabu l’appelle ? J’étais en Afrique du Sud, enterrant ma mère dont je salue la mémoire, lorsque j’ai été contacté. Naturellement, j’étais très flatté car nous savons tous ce que Maajabu représente à l’heure actuelle. La vision, les ambitions, même déjà les réalisations qu’il y a jusqu’ici, c’est vraiment impressionnant ! Je ne pouvais qu’être heureux de faire partie de ce projet. C’est un total aboutissement, un accomplissement. Je ne suis pas encore arrivé, je suis très loin, mais je sais que pour être là, il a fallu que Dieu face grâce. La constance dans ce qu’on fait permettra qu’on aboutisse à quelque chose …

CONGOPROFOND.NET : Qu’est-ce qui t’a poussé à faire de la musique et Comment est née ta passion musicale ?

David Ize : En 2010, on était dans un campement de la jeunesse ( église Chapelle des Vainqueurs). Après l’enseignement du pasteur Joseph Anyawu le jour là, après le culte, j’étais convaincu que je devrais servir Dieu. Et en 2011, j’ai reçu clairement l’appel et puis j’ai commencé à exercer dans des chorales. Je suis entré dans des groupes musicaux et voilà !

CONGOPROFOND.NET : Quelle est votre actualité ? Un album en vue ?

David Ize : Comme j’avais dit, je rends grâce à DIEU pour l’opportunité de travailler avec Maajabu. Nous sommes tous sur un projet, mon album, qui est annoncé pour l’année prochaine.

Désiré Rex Owamba/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

Politique

Ituri : 9 sites identifiés par le P-DDRCS pour des miliciens disposés à déposer les armes

Published

on

Le programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation annonce avoir identifié 9 sites pouvant accueillir les miliciens ayant signé le cessez-le-feu à travers la province.

Révélation faite ce mardi 05 juillet à l’occasion de l’atelier de consultation des chefs coutumiers et notables des communautés Hema et Lendu sur les priorités de la paix en Ituri, organisé par la coordination provinciale de la société civile.

3 sites ont été identifiés
dans le territoire d’Irumu, 2 dans le territoire de Mahagi et 4 autres dans le Djugu.

Pour ce qui est du territoire d’Irumu, il s’agit du site d’Aveba dans la chefferie des Walendu Bindi, Irumu-Centre et Diango à une dizaine des kilomètres de la ville de Bunia dans la chefferie des Babelebe.

Ces deux derniers, respectivement de plus de 1000 et 350 hectares ont été visités et certifiés le 25 juin dernier par une équipe de la coordination nationale du P-DDRCS, conduite par le Colonel-Magistrat Pierre Égide Bossale.

Les sites de Nioka et Katanga dans le territoire de Mahagi servirons notamment à la formation des éléments démobilisés et le désarmement et démobilisation.

“ Après formation, les combattants seront réinsérés dans la communauté ” précise Willy Abibu Sebu Maes, coordonnateur provincial du P-DDRCS.

En territoire de Djugu, cette équipe indique qu’un site sera situé à Bambu, Pimbo, un autre à Saliboko puis à Kpandroma. Ces sites servirons de désarmement et démobilisation.

Pour rappel, la nouvelle équipe de P-DDRCS dirigée par M. Abibu entourée de Flory Kitoko et Esther Maturu, respectivement les coordonnateurs adjoints en charge des questions opérationnelles et administrations a pris officiellement ses fonctions depuis le 20 juin 2022.

Dans l’entre-temps, beaucoup sont ceux-là qui s’impatientent de voir les premiers miliciens désarmés et démobilisés effectivement par ledit programme.

Verite Johnson/Via buniactualite.com


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising