K-WA Advertising

Connect with us

À la Une

Crise à l’UDPS: Le député Anaclet Kabeya refuse de cautionner la déstabilisation du parti et jure rester fidèle aux décisions du chef de l’État 

Published

on

Dans une mise au point rendue publique ce dimanche 23 janvier, le cabinet du député national Anaclet Kabeya a élevé la voix pour réagir à une vidéo circulant sur les réseaux sociaux et l’accusant d’avoir pris 25.000$ pour prendre distance avec l’UDPS.

A cet effet, le deputé Anaclet Kabeya a pris l’option de porter à la connaissance de l’opinion publique et des combattantes et combattants de l’Udps qu’il reste soumis à la discipline du parti et s’inclinera à toute décision qui sera prise par le président de la République Démocratique du Congo.

Toutefois, cet élu du peuple déclare avoir signé la déclaration des 32 députés nationaux de l’UDPS, en date du 18 janvier 2022, portant sur le soutien indéfectible au président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi pour la réussite de son mandat et la conquête d’un deuxième quinquennat.

Pour l’heure, Anaclet Kabeya focalise son attention sur sa démarche à l’Assemblée nationale qui vise l’interpellation du DG TSHISOLA de la Sodimico pour la relance de cette entreprise de l’État. ” Je n’ai pas pris langue avec une tierce personne pour la déstabilisation et la destruction de l’Udps/Tshisekedi”, a-t-il insisté.

Pour finir, l’honorable Anaclet Kabeya invite les combattantes et combattants à plus de vigilance et s’unir autour de la seule vision du chef de l’État pour mettre en déroute les ennemis du parti qui multiple des intox pour salir les uns et les autres à l’instar de ce monsieur qui l’accuse faussement et sans preuve.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET

À la Une

RDC : Déjà en ordre de bataille, le MCU Civuila Ilunga pose une condition pour soutenir Fatshi en 2023 !

Published

on

Ouverts le samedi 14 mai, les États-généraux du Mouvement des Congolais Unis (MCU) se poursuivent ce lundi 16 mai 2022 à Kinshasa. Y prennent part, les cadres inter-federeaux, fédéraux et nationaux de cette formation politique membre de l’Union Sacrée.

À l’ouverture de ces assises Jean-Paul Civuila Ilunga a invité les participants de son parti à abattre un travail de fond, en mettant un accent particulier sur les élections générales prévues en 2023. Pour le numéro 1 du MCU, ces assises seront porteuses d’une vision claire sur le processus électoral de 2023 et annonceront un programme ambitieux de ce parti pour les élections à venir.

S’agissant du candidat à la présidence de 2023, Jean-Paul Civuila pose une condition pour soutenir l’actuel président de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi, à l’élection présidentielle de 2023. Pour lui, le MCU soutiendra la candidature de Félix Antoine Tshisekedi à la seule condition qu’il soit ” Indépendant”. ” S’il est candidat de l’UDPS, le MCU présentera son propre candidat !”, a-t-il souligné.

Concernant l’actualité politique nationale, le patron du MCU est revenu sur le bilan du premier ministre SAMA LUKONDE. Tout en le jugeant négatif, il a demandé haut et fort sa démission et celle de son gouvernement.

Fidèle à son cheval de bataille, Jean-Paul Civuila a réiteré son appel au président Tshisekedi, lui demandant de se débarrasser de ses amis dans son entourage. ” Je voudrais revenir sur une situation avant de passer à un autre point. Ce pays ne peut être dirigé, si le président ne nous écoute pas. Nous avons parlé du Premier ministre, nous avons parlé de l’entourage du président…”, souligne-t-il.

A travers ces États généraux, convient-il de souligner, le MCU se met en ordre de bataille et démontre sa détermination de participer aux élections 2023 avec sérénité pour une victoire.

Notons que ces assises prendront fin ce mardi 17 mai à Kinshasa.

Joseph Malaba/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising