Connect with us

Actualité

Coronavirus : risque d’hécatombe dans les prisons de la RDC

Published

on

Le vice-premier ministre, ministre de la Justice a récemment pris une mesure, consécutivement à celles prises par le chef de l’État en rapport avec le covid-19, interdisant l’accès des visiteurs aux prisons, hormis les colis, les nourritures et les avocats, pour des dossiers urgents, et ce, sous certaines conditions.

Tout en saluant cette décision parce qu’estimant que c’est un bon début, ” Outre Neuve ASBL “, organisation de défense des droits des femmes prisonnières, pense néanmoins que sans mesures d’accompagnement, elle risquerait d’être une goutte d’eau dans l’océan.

” Quand en temps normal les prisons enregistrent des cas de décès suite au manque de nourritures et soins de santé, l’on se demande ce qui l’en sera en temps de crise où les petits centres de santé de nos prisons n’arrivent pas à soigner la tuberculose qui se fait plus parler d’elle sous d’autres cieux. Il ne suffit pas d’interdire l’accès des visiteurs. Il faut des mesures efficaces pour protéger cette catégorie vulnérable. Les prisonniers sont soumis au confinement sans être préalablement soumis à la détection pour séparer les infectés qui s’ignorent aux personnes saines. Nos prisons risquent de connaître une série d’hécatombes si l’on ne prend garde. Nous exhortons donc les autorités à désengorger les prisons. L’heure est grave”, a martelé Me Charlène Yangazo, coordonnatrice de ” Outre Neuve ASBL”.

Somme toute, cette avocate s’interroge sur la part affecté aux prisons sur le montant de 1,8 million accordé pour lutter contre la pandémie de coronavirus.

Dorcas Ntumba/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

%d blogueurs aiment cette page :