Connect with us

Actualité

Coronavirus : le taux de mortalité pourrait atteindre 10 % si la maladie se propageait (Dr Muyembe Tamfum)

Published

on

Le docteur Jean-Jacques Muyembe s’inquiète de l’inefficacité du système sanitaire en RDC qui ne pourrait pas réussir à contenir l’épidémie de la maladie à Coronavirus. Le médecin virologique et épistémologiste congolais, qui a chapeauté la riposte contre Ebola, a affirmé au cours d’une conférence de presse animée à Goma au Nord-Kivu, que le taux de mortalité pourrait atteindre 10 % si l’épidémie du Coronavirus se propageait en RDC.

Il prends pour cause, les hôpitaux non équipés, les personnels soignants non formés…

« Si ce virus vient chez nous en RDC où le système de santé est très faible, les hôpitaux sont mal équipés notamment pour réanimer les malades face aux problèmes respiratoires. Il faut réanimer et ça la plupart de nos hôpitaux n’ont pas cette capacité. Ils n’ont pas des désinfectants nécessaires pour protéger le personnel soignant. Une fois que le personnel soignant commence à tomber malade, ça sera la panique. Or, en ce moment, il faudra réquisitionner tous les infirmiers et médecins parce qu’il y aura un afflux de malades très important. Avec le Coronavirus nous aurons le risque d’atteindre un taux de mortalité qui pourra avoisiner le 10% et il y aura un taux d’infection du personnel médical assez effrayant qui pourrait provoquer la fuite du personnel médical dans des hôpitaux…», a fait constater Dr Muyembe.

C’est depuis lundi qu’un cas suspect du Coronavirus a été constaté en ville province de Kinshasa, capital de la RDC et un autre ce mercredi 11 mars en ville de Beni. Pour le cas de Beni, le résultat issu du laboratoire n’est pas encore connu mais en attendant, les autorités médicales appellent la population au calme.

Delphin Mupanda/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Actualité

André Mbata aux Kanangais : « Félix Tshisekedi sera réélu, il n’y aura pas de fraude ! »

Published

on

En séjour à Kananga, le premier vice-président de l’Assemblée nationale, le Professeur André Mbata, a, au cours d’un point de presse tenu ce jeudi 26 janvier 2023 dans la cour de la résidence officielle du gouverneur du Kasaï Central, affirmé que le président de la RDC actuel sera réélu pour son bilan élogieux.

Cette élection devrait passer par un enrôlement massif des électeurs du Kasaï Central, martèle-t-il. D’où sa présence, le mercredi 25 janvier 2023, au meeting organisé par le gouverneur du Kasaï Central, John Kabeya, pour sensibiliser la population à l’enrôlement massif. « Si en 2018, le nombre d’électeurs du Kasaï Central avait été réduit sciemment, il n’y a pas de raison actuellement. Nous nous attendons à ce que ce nombre double même parce que notre population est engagée à aller à ces élections », explique-t-il.

Professeur André Mbata a affirmé qu’il n’y aura pas de report ni de fraude et que les élections seront organisées cette année en RDC. « On va élire en 2023, au moment de la campagne nous reviendrons pour dire pourquoi. Mais déjà je tenais à souligner que la population doit aller se faire enrôler pour élire notre candidat Félix Antoine Tshisekedi. Il sera réélu, il n’y aura pas fraudes. Il le sera objectivement. Cette fois-ci notre Président devra bénéficier de la majorité confortable au niveau national et au niveau provincial pour que nous ayons des gouverneurs et des ministres provinciaux qui appliquent également sa vision que nous connaissons tous, le Peuple d’abord ! », a-t-il conclu.

Jeff Mbuyi/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising