K-WA Advertising

Connect with us

Actualité

Coronavirus : Eteni Longondo réceptionne des chloroquines de la Belgique

Published

on

La pandémie de Covid-19 à laquelle est confrontée la République démocratique du Congo ne laisse personne indifférent.

Après certains politiciens et autres personnes de bonne volonté, la RDC vient de bénéficier d’une assistance matérielle de la part du royaume de Belgique. Il s’agit d’un important lot de chloroquine que le gouvernement belge a offert à la RDC. 50.000 cures au total.

L’ambassadeur du royaume de Belgique qui a remis ce lot de médicaments entre les mains du ministre de la Santé, Eteni Longondo, ce lundi 06 avril, a fait savoir que ce médicament est une infime contribution du peuple belge aux efforts du gouvernement congolais dans la lutte contre la propagation du Coronavirus. Le diplomate belge a aussi signalé que d’autres produits vont arriver, notamment le molécule d’azythromicine.

Le ministre Eteni Longondo a, au nom du gouvernement et du peuple congolais, remercié la Belgique à travers son ambassadeur, pour cette marque de compassion prouvée. Le ministre a expliqué devant la presse que la chloroquine offerte par la Belgique est conforme aux normes et sera utilisée pour le traitement du covid-19. Il a encouragé la population congolaise en général et les patients de coronavirus en particulier à faire confiance à ce produit et à le prendre suivant les prescriptions des médecins.

Eteni Longondo a assuré que les doses offertes par la Belgique sont amplement suffisantes en termes de quantité, au regard des statistiques actuelles du Covid-19 en RDC. Il a ajouté que la chloroquine guérit.

Emile YIMBU/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

Ituri : 12 cas de décès en 5 mois à la prison centrale de Bunia 

Published

on

12 cas de décès des détenus ont été enregistrés à la prison centrale de Bunia depuis le début de l’année 2022.

Des chiffres livrés à la presse ce lundi 16 mai 2022 par le directeur de cette maison carcérale.

Le lieutenant Colonel Camille Nzonzi Mokonyo attribue ces décès aux maladies mais aussi au manque des intrants nécessaires au centre hospitalier de cet établissement pénitentiaire.

À la cité aussi il y a des décès chaque jour, nous au niveau de centre de santé de la prison, nous faisons ce qu’on peut faire…”, indique le directeur de cette maison carcérale.

Les 3 médecins et 7 corps soignants de cette structure sont obligés parfois de référer les détenus malades à l’hôpital général de référence de Bunia pour des soins appropriés.

Construite pour une place de 500 détenus, la prison centrale de Bunia compte actuellement 2 191 détenus dont plus de 1200 sont des prévenus.

Verite Johnson/CONGOPROFOND.NET

Continue Reading

K-WA Advertising