Connect with us

À la Une

Coopération régionale : intenses activités diplomatiques de Denis Sassou-N’Guesso à Dakar

Published

on

 

Le Chef de l’Etat congolais, Denis Sassou-N’Guesso, a effectué, du 1er au 3 avril 2019, une visite de travail à Dakar, au Sénégal, sur invitation de son homologue, sénégalais, Macky Sall, qui a prêté serment, le 2 avril pour son deuxième mandat. Un séjour mis à profit pour enrichir la diplomatie africaine.

Dans la capitale dakaroise, le président de la République du Congo a déroulé un agenda de travail, dans le but de renforcer la coopération avec les autres Etats africains, en général, et avec le Sénégal en particulier. C’est ainsi qu’il a eu des entretiens en tête à tête avec quelques dirigeants africains présents dans la capitale sénégalaise. C’est le cas des dirigéants africains, tels Marc Christian Kaboré, Alassane Ouattara, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et bien d’autres.

Outre la cérémonie d’investiture du président sénégalais, Macky Sall, à laquelle il a pris part, bien avant de quitter Dakar pour Brazzaville, Denis Sassou-N’Guesso, a accordé son hospitalité à Aurélien Agbenonci, ministre des Affaires étrangères du Benin.  Le chef de la diplomatie béninoise était porteur d’un message du président Patrice Talon à son homologue congolais. La teneur de la lettre n’a pas été dévoilée à la presse. Mais, sans risque de tromper, il pourrait s’agir des questions de coopération bilatérale, de paix, de sécurité et de développement durable en Afrique et avec les deux pays.

A sa sortie d’audience, Aurélien Agbenonci a déclaré à la presse que : « L’Union Africaine prône, de plus en plus, des échanges entre nos pays. Il faut que la coopération Sud-Sud prenne le nouvel élan. » L’émissaire de Patrice Talon auprès de Denis Sassou-N’guesso n’a pas manqué de préciser que « Nous avons des préoccupations liées au climat en Afrique de l’Ouest et le Congo est déjà avancé sur ce terrain-là, un domaine dans lequel nous devons essayer de travailler ensemble».

L’union faisant la force, le chef de la diplomatie béninoise a formulé le vœu d’une synergie d’actions dans le travail à faire ensemble « Nous voulons aussi faire en sorte que les moyens soient mutualisés pour lutter contre certains fléaux des temps modernes : le terrorisme en est un. Et donc, le fait de communiquer sur ce sujet-là aussi peut faire partie des préoccupations  que nos Chefs d’Etat peuvent avoir. »

Le ministre des Affaires étrangères béninois, Aurélien Agbenonci, a annoncé la tenue des activités conjointes en perspective. « Pour être précis, dans les mois qui viennent, on va avoir une activité plus prononcée, d’échanges entre nos pays sur des sujets d’abord économique, liés à l’environnement, mais aussi des préoccupations de sécurité. Puisque nous voulons au Congo comme au Benin que la vie se passe dans le calme et que nous puissions mettre nos énergies à développer les pays. » a-t-il conclu.

C’est en début de soirée que le président Denis Sassou-N’Guesso a regagné Brazzaville, ce mercredi 3 avril 2019, par l’aéroport international Maya Maya.

Achille Schillains, CONGOPROFOND.NET/Correspondant à Brazzaville


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

Le Salon des Médias et du Business ouvert ce jeudi à Kinshasa 

Published

on

C’est sur le thème: « Les médias, un atout pour la croissance des entreprises en RDC » que le Salon des Médias et du Business s’est ouvert ce jeudi 26 au 27 janvier 2023 à l’hôtel Fleuve Congo.

Événement incontournable de la scène des médias, le Salon des Médias et du Business est l’unique salon en RDC qui rassemble toute la presse et les opérateurs économiques pour discuter des possibilités d’une relation gagnant-gagnant.

Ce salon est organisé par l’Association des médias en ligne (MILRDC) en collaboration avec la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), avec l’appui technique d’Internews sur financement de l’Union Européenne dans le cadre du projet Medias Indépendants et Innovants (Medias 2I).

Prennent part à cette rencontre, environ une centaine de journalistes, communicateurs et chefs d’entreprises.

L’objectif visé par les organisateurs est double : « d’abord évaluer les avancées de l’écosystème médiatique et son impact éventuel sur la croissance des entreprises du pays et ensuite initier un espace d’échange sur diverses thématiques en vue d’améliorer la relation entre le secteur privé et les médias », a déclaré Noémie Kilembe, directrice adjointe d’Internews.

Durant les deux jours du Salon, les participants prendront part aux echanges à travers quatre panels. Les deux premiers prévus ce jeudi ont tablé sur « la réglementation de la publicité en RDC et son impact sur les revenus des médias »; et aussi « les médias face aux régies publicitaires et GAFAS ».

Pour ce vendredi, le premier panel traitera de la diversification des services et des offres des médias, alors que le deuxième planchera sur la gouvernance et la gestion des médias en tant qu’entreprise.

Ce Salon, convient-il de rappeler, rentre dans le cadre du projet M2I débuté en janvier 2020 et qui s’achève à la fin du mois de janvier 2023.

Déborah Kabuya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising