Connect with us

Actualité

Conjoncture économique : le gouvernement satisfait de bons résultats du Pacte de stabilité

Published

on

Les membres du Comité de Conjoncture Economique se sont réunis ce mardi 1 septembre 2020 à l’Immeuble du Gouvernement autour du Premier Ministre Ilunga Ilunkamba pour apprécier la situation économique du pays. Pour rappel, le Comité de Conjoncture Economique est composé des ministères du Budget, du Plan, du Travail et Prévoyance Sociale, de l’Économie Nationale, du Commerce Extérieur, des Mines, des Finances, ainsi que de la Banque Centrale du Congo.

Depuis le début de la crise sanitaire à coronavirus, le Comité de Conjoncture Economique associe régulièrement la Fédération des Entreprises du Congo (FEC) et l’Association Nationale des Entreprises du Publique (ANEP).

Selon le VPM du Budget Jean Baudouin Mayo Mambeke qui a fait le point de cette séance de travail, les membres du Comité de conjoncture ont examiné deux notes de conjoncture pour la période, présentée par la VPM Plan et la note d’information sur le Secteur minier par le Ministre des Mines. Il ressort de cette réunion que l’évolution de la situation économique est inquiétante au plan mondial et cela va influer sur l’économie nationale.

Cependant, les efforts fournis par le Gouvernement, avec l’accompagnement de la Banque Centrale du Congo depuis la signature du pacte de stabilité, donne des bons résultats. Le taux de change n’a pas bougé depuis la dernière évaluation et l’on observe un net ralentissement du rythme de formation des prix.

La note d’information sur le secteur minier a révélé que le prix du Cuivre a connu encore une légère augmentation et a franchi la barre de 6000 dollars la Tonne métrique, le prix du Cobalt se situe à plus de 33000 dollars Américains la Tonne métrique et l’Or continue à bien se comporter sur le marché mondial.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

Actualité

Assassinat du prophète Lenge Monga Jérémy à Lubumbashi : Le député national Nanou Memba adresse une question orale avec débat au VPM Aselo

Published

on

By

 

L’insécurité prend des allures inquiétantes dans la province du Haut-Katanga, plus précisément à Lubumbashi. Révolté par cette situation, le député national Nanou Memba, élu de Kipushi, a haussé la voix en adressant, depuis le 30 novembre 2022, une question orale avec débat au Vice Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Daniel ASELO, sur l’insécurité grandissante dans cette partie du pays. Il a évoqué le dernier cas en date, celui de l’assassinat odieux et crapuleux du prophète Doxa Lenge Monga Jérémy, par des motards.

Dans sa démarche, Nanou MEMBA déplore le comportement des exploitants moto qui se font remarquer par une attitude indescriptible et répréhensible créant une insécurité générale, devant un silence des autorités malgré les alertes de la population. Face à cette lethargie des autorités, les motards sont devenus intouchables, souligne l’auteur de la question orale. Puis d’ajouter que cette catégorie professionnelle ne cesse de causer des actes criminels. Il a pris pour exemple la mort du prophète Lenge Monga Jérémy doxa par coups et blessures lui administrés par un groupe des motards en date du 28 novembre 2022 au quartier Golf Kabulameshi à Lubumbashi.

Notons que 5 présumés bandits sont aux arrêts et les audiences en flagrance ont été ouvertes depuis ce vendredi 02 décembre 2022. Plusieurs voix s’élèvent pour condamner cet assassinat et exigent que justice soit faite. Une série des manifestations est d’ailleurs prévue pour dire non à cette nouvelle forme de criminalité qui s’installe à Lubumbashi dans le Haut-Katanga.

Joseph Malaba/Congoprofond.Net


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising