Connect with us

Actualité

CONGO, LE PAYS QUI ME SOULE ( Par Régis MBUYI NGUDIE)

Published

on

Soixante ans après l’indépendance,
On vit toujours dans la pire dépendance.

A l’Est, la population est maltraitée,
A l’Unikin, les étudiants sont mal traités

On agresse et on tue,
On viole et on vole,
On bafoue les lois et les droits.

Le Congo me soûle.

Personne ne dit rien
Beaucoup disent : je ne sais rien.
L’étudiant congolais rêve l’avenir dans l’inquiétude,
Le policier le tue avec quiétude.

Policier,
Quel est ton rôle ?
Tu n’es sûrement pas un assassin,
Pourtant, tu assassines.

Tu es sensé protéger et sécuriser,
Mais tu optes pour :
l’hostilité,
la brutalité
la malignité,
la méchanceté,
l’agressivité,
l’animosité…

Oh ! Que le Congo me soûle

Je suis tellement soûle
Que je désire me soulager.
Tu m’enivres,
Et cela me tue.
Mais, moi, je veux vivre

✍?Régis MBUYI NGUDIE

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

%d blogueurs aiment cette page :