Connect with us

À la Une

Confusion en Ituri : les miliciens FRPI installent une barrière pour éviter une éventuelle infiltration des rebelles ADF !

Published

on

La cruauté des rebelles ADF et leurs complices dans les chefferies des Bahema Boga et Banyari Chabi est à la base du déplacement massif de la population de cette partie vers plusieurs autres entités estimés sécurisés dont la chefferie des Walendu Bindi, partageant la limite avec celle des Bahema Mitego.

A Walendu Bindi, ces déplacés sont comptabilisés à 3700 dont 2500 à Bukiringi, 1000 à Aveba et 200 à Gety Mission, selon le député national Paul Babangu, élu du territoire d’Irumu et originaire de cette chefferie.

Pour éviter une éventuelle infiltration des rebelles ADF chez les déplacés réfugiés dans la chefferie des Walendu Bindi, la milice de forces des résistances patriotiques de l’Ituri (FRPI) vient de créer une barrière à Bukiringi entre Bahema Mitego et Walendu Bindi.

Ici, ces déplacés sont soumis à un contrôle minutieux de la part de ces éléments des FRPI.

La société civile locale qui livre la nouvelle à CONGOPROFOND.NET précise que cette situation est due à l’absence des éléments de la police et de l’armée dans cette partie du territoire d’Irumu.

Craignant le pire dans les jours à venir, Gabriel Androzo Nyama réclame le déploiement urgent des éléments des forces loyales pour cette mission régalienne en lieu et place des éléments rebelles qui, pourtant, sont en précantonnement.

Verite JOHNSON/CONGOPROFOND