Connect with us

Sports

CHAN 2026 – CAN 2029 : le mouvement des entrepreneurs annonce la candidature de la RDC

Published

on

Le « Mouvement des entrepreneurs et cadres congolais » que dirige Jean Willy Kalonji, a relancé le projet de l’organisation d’une Coupe d’Afrique des Nations en République démocratique du Congo à l’horizon 2029.

C’est au cours d’une conférence de presse ténue ce vendredi 08 octobre à l’hôtel Béatrice que ce mouvement a relancé ses activités en présence des plusieurs cadres du pays, notamment le secrétaire général aux Sports, Barthélémy Okito.

Ce mouvement veut a tout pris que le pays de Félix Tshisekedi puisse organiser une grande messe de football africain pour faire voir au monde qu’au Congo il n’y pas de que des mauvaises choses.

Comme l’exige les conditions de la CAF, pour organiser une Coupe d’Afrique des nations, il faut d’abord avoir organisé d’autres compétitions, le mouvement des entrepreneurs du Congo va dans les jours qui suivent saisir le premier ministre Sama Lukonde pour soumettre d’abord la candidature de la RDC à l’organisation d’un CHAN en 2026, puis la CAN en 2029.

A titre de rappel, le Mouvement des Entrepreneurs et Cadres Congolais( ME2C ) est une association des Congolais basés essentiellement à Paris en France. Enregistrée à la Préfecture de Police de Paris et publié au Journal Officiel Français le 24 Février 2007, elle a initié depuis 2009 et piloté le projet de la candidature de la RDC à l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations de Football (CAN) pour les éditions de 2015 ou 2017.

C’est à ce titre qu’elle avait bénéficié du mandat de la Présidence de la République du 29 septembre 2009 le chargeant de mener un plaidoyer auprès des partenaires potentiels identifiés pour l’organisation de la CAN 2016 dans notre pays.

Fort de ce mandat, le ME2C avait réussi à négocier un accord de financement avec la « Bank Of America », à travers la firme Intercontinental Development Corporation (IDC) de Muller qui avait passé deux séjours à Kinshasa en juillet et en octobre 2010 pour formaliser l’engagement financier avec le gouvernement congolais.

Dans cette perspective, sur décision du gouvernement de la République réuni en Conseil des ministres du 20 novembre 2009, il a été institué pour la première fois en RDC, par arrêté ministériel du 14 Juin 2010, une Commission Technique et Préparatoire de la Coupe d’Afrique des Nations de Football qui a eu pour mission de préparer, de présenter et de défendre le dossier de la candidature en vue de l’obtention de l’organisation par la République Démocratique du Congo de la Coupe d’Afrique des Nations de Football en 2016. Cette commission avait été muée en Comité local d’organisation de la CAN( COLCAN), devenue interinstitutionnelle par nécessité, par l’arrêté ministériel n°019/CAB/MIN/JSL/2010 qui nomma ses membres.

Consécutivement à cette décision gouvernementale, l’ancien Premier ministre Adolphe MUZITO avait saisi la CAF par sa lettre d’engagement du 16 août 2010 pour exprimer l’intention de la République Démocratique du Congo à organiser la 30ème édition de la CAN en 2016 ramenée en 2015 sur décision de la CAF.

Malheureusement, cette compétition n’avait pas eu lieu dans en République Démocratique du Congo parce que le gouvernement s’était rebiffé par le retrait de notre candidature.

Cependant, relancé en 2013 à l’initiative du ME2C, la CAF en était saisie par la lettre d’intention du 14 janvier 2013 de SEM Augustin MATATA PONYO MAPON, Premier ministre, par laquelle il confirmait l’engagement de notre pays à organiser la 32ème édition du tournoi final de la Coupe d’Afrique des Nations de Football en 2019.

A cet effet, à l’occasion de sa réunion tenue à Captown en Afrique du Sud, la CAF avait jugé recevable, quant à sa forme et à son fond, le dossier technique de la RDC, ce qui avait validé la candidature de la République Démocratique du Congo à l’organisation de la CAN 2019.

Dans ce même contexte, à l’issue de sa réunion tenue au Caire le 22 septembre 2013, le Comité exécutif de la CAF avait attribué l’organisation du 2 championnat U-23 2015 à la Républic démocratique du Congo comme compétition intermédiaire préalable à la CAN sénior de 2019.

Cette fois là encore, en dépit de tous ces efforts fournis et des sacrifices engagés, ni la 32 édition de la CAN 2019 ni le 2 championnat U-23 aucune de ces deux compétitions n’a eu lieu.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET