Connect with us

Actualité

Chan 2020 : au bout du suspense, la RDC arrache un nul face à la Libye

Published

on

Alors qu’on s’acheminait vers la fin de la rencontre, les Léopards de la RDC ont sorti leur dernière cartouche pour abattre le portier libyen, marquant ce but égalisateur dans cette rencontre comptant pour la deuxième journée de phase des groupes du championnat d’Afrique des Nations, jouée ce 21 janvier au stade Japoma du Cameroun.

Cueillis à froid par la Libye dès la 5eme minute de la première période, la RDC amputée de son entraîneur Florent Ibenge et de son gardien principal, Ley Matampi en raison de leur contamination au virus de Covid-19, a passé un match moyen l’après-midi du jeudi avec seulement 3 tirs cadrés durant toute la rencontre.

Pamphile Mihayo qui a pris la place d’Ibenge s’est vu obligé de changer toute sa ligne d’attaque en seconde mi-temps pour voir ce but salvateur aux ultimes minutes du temps additionnels par l’entremise du milieu du terrain Amedé Masasi. D’une frappe éclaire, celle-ci a pris la lucarne gauche du gardien Libyen. Égalisation !

Pendant que les Libyens imposaient un faux rythme aux Léopards pour conserver leur avantage au marquoir, Mihayo a lancé, dans la foulée, Ricky Tulenge, William Likuta et Dark Kabangu… Et ce but égalisateur est venu après un ballon de Ricky Tulenge mal renvoyé par la Libye.

1-1 , les léopards conservent donc la tête du groupe B avec, au passage, 4 points après deux journées. La Libye enregistre un deuxième nul après celui face au Niger en première journée.

Notons que la deuxième rencontre de ce groupe s’est terminée sur un score d’égalité entre le Niger et le Congo Brazzaville (1-1).

La qualification des Léopards pour le quart des finales se jouera lors de la troisième et dernière journée.

Il faut signaler qu’après cinq testés positifs avant la première journée, la liste s’est rallongée ce jeudi 21 janvier. Dans le lot, il y a Florent Ibenge et 4 joueurs( Ley Matampi, Guy Serge, Doxa Gikanji, Andy Bikoko) ainsi que le media office et le kinésithérapeute. Tous sont mis en quarantaine.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET