Dev Solaire

Connect with us

Actualité

Butembo : Escroquerie dans le système de financement humanitaire des organisations locales

Published

on

Des organisations humanitaires locales courent des risques d’être escroquées à de Butembo dans la province du Nord-Kivu. L’Ong Cemadi Asbl serait la première victime. Dabriel Eranga, c’est l’homme qui serait en train de se faire passer pour un chargé des programmes au bureau Ocha RDC afin d’obtenir l’accueil par ses cibles.

Le coordinateur de Cemadi-Asbl/Ongd, Alphonse Paluku Kighoma, joint au téléphone le mardi 11 août 2020, accuse le Bureau de la coordination des affaires Humanitaires (Ocha)/RDC Kinshasa) de “mauvais traitement” dont sont victimes les organisations humanitaires locales à Butembo, notamment son organisation, dans la “procédure de financement” de son projet en faveur de 1004 déplacés victimes des massacres et tueries de Beni encadrés à Butembo, et d’autres en chefferie de Bashu. Il ajoute en disant que son problème est en voie de trouver solution.

D’après autres sources, Alphonse Paluku Kighoma était en contact depuis janvier 2020 avec Dabriel Eranga qui se faisait passer comme le chargé de programme au Bureau de Ocha/Goma, en promettant à l’Ong Cemadi Asbl un financement d’une somme dont le montant n’a pas été révélé. Le responsable de Cemadi Asbl aurait envoyé des sommes faramineuses en monnaie électronique via a Mobil Money à Dabriel Eranga.

La synergie des mouvements citoyens et groupes de pression de Butembo, entre autres (Lucha, Filimbi, Les Indignés de Wayene, etc.) auraient même envoyé une correspondance au responsable de Ocha/RDC pour obtenir des clarifications dans cette forme de financement. La synergie menace d’organiser des actions des grandes envergures pour dénoncer le mauvais traitement des organisations humanitaires locales dans le recrutement en appuyant aussi l’Ong Cemadi Asbl.

Aucune promesse de financement d’Ocha à Cemadi Asbl

En réaction, le bureau Ocha/RDC accuse la réception de deux correspondances qui font de promesse de financement à l’organisation nationale Cemadi Asbl par une personne répondant au nom de Dabriel Eranga. Dans une correspondance signée par Joseph Inganji, chef de Ocha/RDC, le bureau Ocha en RDC déclare n’avoir jamais promis de financement à l’Ong Cemadi Asbl. Conformément aux lignes directrices du fonds humanitaire en RDC, ladite organisation n’est ni partenaire, ni éligible au fonds humanitaire. D’autre part, l’auteur de cet acte «malveillant» n’a jamais travailler pour Ocha/RDC.

Ocha condamne fermement tout acte d’escroquerie qui tendent à ternir le nom de Ocha, ainsi que l’ensemble de la communauté humanitaire en RDC, et tient aussi à rappeler que le fonds humanitaire de la RDC a pour objectif de fournir une assistance opportune, coordonnée, appropriée et fondée sur les principes d’humanité et d’impartialité aux personnes vulnérables.

Ocha sollicite l’engagement actif des autorités congolaises afin d’identifier et d’interpeller Dabriel Eranga et tout auteur d’escroquerie usurpant le nom de Ocha. Elle appelle également la communauté humanitaire et la Société civile à faire preuve d’une vigilance accrue dans leurs interactions avec des tiers par courriel, appel téléphonique et SMS.

Delphin Mupanda/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :