Connect with us

À la Une

Beni et Butembo dans le noir après l’attaque de la centrale hydroélectrique d’Ivugha par les Mai-Mai

Published

on

De 5 heures à 14 heures de ce vendredi 21 février 2020, les villes de Beni et Butembo, dans la province du Nord-Kivu, étaient dans le noir. C’est après une attaque d’hommes armés à la centrale hydroélectrique d’Ivugha, près de Butembo.

 

Selon le maire de la ville de Butembo, Mbusa Kanyamanda Sylvain, ces hommes qui ont mener l’attaque seraient des miliciens. Ils ont exiger aux agents rencontrés sur place la coupure du courant électrique pendant le déroulement de leur opération. Selon l’autorité urbaine de Butembo, les assaillants ont même assiégé les agents retrouvés sur place à la centrale.

 

Aucun dégât humain ou matériel n’a été enregistré au cours de cette incursion, rassure James Anout, le directeur de la société Énergie du Nord-Kivu, qui distribue le courant électrique aux villes de Beni et Butembo.

 

Le motif de la présence des hommes armés à ce site n’est pas encore connu. Par ailleurs, des sources concordantes renseignent que cette incursion n’est pas la première.

 

Pendant ce temps, les dispositifs sécuritaires ont été renforcées sur les lieux du drame.

 

 

Delphin Mupanda/CONGOPROFOND.NET

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

%d blogueurs aiment cette page :