Connect with us

non classé

AUDA-NEPAD : Les jeunes et les médias sensibilisés sur l’année de la nutrition de l’Union Africaine à Accra

Published

on

A l’initiative de l’Agence du Développement du NEPAD(AUDA-NEPAD), les jeunes et les médias africains viennent d’être sensibilisés durant deux jours successifs, soit du 9 au 10 août 2022 à Accra au Ghana, sur la pertinence de l’année de la nutrition de l’Union Africaine. Le thème de l’année 2022 de l’Union Africaine qui porte sur « Renforcer la résilience en nutrition et la sécurité alimentaire à l’échelle du continent » a donc été débattu par les participants lors de ses assises au pays de Kwame Nkrumah.

En effet, cette réunion d’orientation et de sensibilisation a pu réunir environ une vingtaine des jeunes, des parlementaires ainsi que des journalistes afin de mieux partager leurs expériences autour de cette problématique liée à la nutrition au niveau du continent et aussi de la sécurité alimentaire. En outre, cette réunion de sensibilisation qui s’est tenue sous format hybride avait comme but principal d’attirer encore un grand nombre des jeunes à travers leur participation en ligne.

Notons que l’objectif de cette réunion de sensibilisation des jeunes et des medias autour du thème de l’Union Africaine sur la nutrition s’inscrit dans la logique de l’année de la nutrition et surtout dans le cadre de la visibilité du rôle de l’Agence de développement du NEPAD afin d’engager à la fois les jeunes et les médias dans un contexte de développement durable d’action sur par rapport à l’investissement dans la nutrition et ses engagements dans le cadre de l’Agenda 2063 et de déclaration de Malabo autour d’un réseau des journalistes sur la nutrition.

Par ailleurs, les résultats de délibération de cette réunion de sensibilisation des jeunes et des médias sur la nutrition devraient s’inscrire dans un angle d’appel à l’action à mieux s’investir dans la nutrition à travers les réseaux sociaux dans le cadre d’une campagne en collaboration avec les jeunes et le réseau des journalistes membres de l’Agenda 2063 par rapport à cette année 2022 dédié à la nutrition afin de plus de visibilité et aussi un plaidoyer autour de cette question qui nous concerne tous.

Signalons qu’au cours de cette réunion de sensibilisation des jeunes, quelques journalistes et membres du réseau Agenda 2063, à savoir : Babaloki Semele du Botswana, Judith Akolo du Kenya ainsi que Doreen Chilumbu Nawa de la Zambie ont eu une session riche en débats au cours de laquelle, ils ont pu partager leur expérience combien enrichissante avec ses jeunes autour de cette thématique lié à la nutrition.

Melba Muzola/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

non classé

Prétendu détournement des fonds à la RTNC : le cabinet Muyaya éclaire l’opinion

Published

on

Le cabinet du ministre de la Communication et médias Patrick Muyaya a, dans une mise au point, fait part de son indignation face à des informations relayées par certains médias, sans vérification à la source, sur un prétendu détournement de 18 millions de dollars de la Radiotélévision nationale Congolaise (RTNC).

Selon le cabinet du ministre, « les officines diaboliques contre le Président de la République démocratique du Congo continuent leur sale besogne, celui de ternir l’image du Gouvernement. Leur récente parade touche l’un des  »warriors », et pas le moindre, en la personne de Monsieur Patrick Muyaya Katembwe. Ce pamphlet accuse à tort, sans éléments de preuves, le Cabinet Muyaya d’avoir détourné 18 millions Usd destinés à la modernisation du site de la RTNC et renouvellement de son outil de travail, que ces fonds se retrouveraient entre les mains des fournisseurs sans appels d’offres, que la DGCMP n’ait pas donnée un Avis de Non Objection (ANO), que le Ministre de la Communication et Médias, Porte-Parole du Gouvernement, aurait donné à son Dircab 7 millions de dollars en cash et par la même occasion il aurait soutiré 11 millions des dollars restant », peut-on lire dans cette mise au point.

Face à ces accusations, le cabinet du ministre de la communication et médias a estimé judicieux de donner des réponses simples et claires contre ces affabulations :

1. Il n’a jamais été question d’un contrat de 18 millions de Dollars américains entre la RTNC et un quelconque partenaire, par conséquent, l’Etat congolais n’a jamais déboursé une somme de 18 millions de Dollars américains pour la modernisation de la RTNC.

2. Par contre, le projet de modernisation de la RTNC est sujet à un Contrat, N°15/06/022 intitulé « Collecte de la redevance des appareils récepteurs d’émissions audiovisuelles, acquisitions du matériel et réhabilitation de certaines infrastructures de la RTNC ».

3. Ce contrat a suivi toutes les étapes, notamment :

– L’avis du Conseil d’Administration de la RTNC en 2021, celui d’entamer la procédure légale et règlementaire en matière de passation des marchés publics ;

– L’obtention de deux documents à la DGCMP, à savoir, l’Autorisation spéciale N°1055/DGCMP/DG/DCP/D4/KL/2022 du 8 juin 2022, ainsi que l’Avis de Non Objection N°1056/DGCMP/DG/DCP/D4/BNJ/2022 du 10 juin 2022.

Cependant, il est important de rappeler que dans le contrat ci-haut cité, les partenaires préfinancent le contrat sur fonds propre, avec l’objectif de se faire rembourser le cout d’investissement à travers l’optimisation de la collecte de la redevance de la RTNC.

Il est clair qu’après cette lecture, que ces pourfendeurs comprendront qu’aucun fonds n’a été détourné.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising