Connect with us

Actualité

Assemblée nationale : Tentative de corruption pour déchoir le bureau Mabunda…

Published

on

 

Les députés nationaux ont rejeté les méthodes de corruption au sein de l’Assemblée nationale. C’était au cours de la plénière du lundi 9 novembre 2020, à la suite des motions soulevées par les députés nationaux Didi Manara, Adrien Phoba et Papy Niango.

Ces élus nationaux ont condamné les tentatives de corruption des députés nationaux pour un renversement du bureau et de la majorité parlementaire par monnayage. Cette demarche qualifiée de malsaine aurait été initiée par certaines officines politiques identifiées.

Les députés ont donc rejeté ces pratiques indignes de l’honorabilité de la Chambre basse du Parlement, en ce moment où le budget de l’Etat doit être débattu. Ainsi le député national Papy Niango a exigé que la Commission des sages de l’Assemblée nationale soit saisie pour entendre les auteurs ces allégations de corruption, un mal qui prive le pays des moyens nécessaires.

Rappelons-le, les députés nationaux sont incités à initier une pétition pour faire tomber le bureau Mabunda. Ceci a été dénoncé par le président du groupe parlementaire PPRD Didi Manara. À l’en croire, sa famille politique dispose des témoignages et preuves concordants. 7.000 $ seraient proposés à chaque député pour ce faire. Plusieurs membres du Front Commun pour le Congo (FCC) dénoncent la stratégie qu’on attribue au chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi qui consisterait, à faire tomber, coûte que coûte, le bureau Jeanine Mabunda à l’Assemblee Nationale et Thambwe Mwamba au Sénat, dans le souci de requalifer la majorité parlementaire.

MUAMBA MULEMBUE CLÉMENT/CONGOPROFOND.NET