Now Reading:
Assemblée nationale: clôture ce dimanche des formalités administratives pour les nouveaux députés
Full Article 2 minutes read

Assemblée nationale: clôture ce dimanche des formalités administratives pour les nouveaux députés

En prélude de la rentrée parlementaire prévue ce lundi 28 janvier 2019, la clôture des formalités administratives pour les nouveaux députés nationaux est prévue ce dimanche 27 janvier 2019 au Palais du Peuple.

À cet effet, c’est depuis vendredi 25 janvier 2019 que le Palais du peuple est fortement fréquenté par les députés nouvellement élus, qui procédent à leur enregistrement administratif, en vue de leur permettre d’obtenir des cartes provisoires, en attendant la publication des résultats définitifs des législatives nationales par la haute cour attendus au mois de mars prochain.

Il sied de noter que près de 80% de 485 députés déclarés provisoirement élus le 30 décembre 2018 par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), sont nouveaux dans l’hémicycle, en attendant les 15 élus qui seront issus des circonscriptions de Beni, Butembo et Yumbi.

Pour cette première plénière, c’est le Secrétaire général de l’Assemblée nationale, Monsieur Jean Nguvuku Khoji, qui va conduire la séance plénière d’ouverture, mais également installer le bureau provisoire.

Dans un communiqué signé par le secrétaire général de l’Assemblée nationale, un seul point est inscrit à l’ordre du jour de la plénière de ce lundi 28 janvier, à savoir : l’installation du bureau provisoire de l’Assemblée nationale. Lequel est composé de trois membres, le plus âgé des députés nationaux nouvellement élus qui va présider le bureau, et les deux plus jeunes parmi les élus.

Pour l’actuelle assemblée nationale, le plus âgé, est Antoine-Gabriel Kyungu Wa Kumwanza(G7) et élu de la ville de Lubumbashi, qui sera secondé par ses plus jeunes collègues notamment, Jackson Ahuse Afingoto, élu de la circonscription électorale d’Irumu dans la province de l’Ituri, et d’Aminata Namasiya Bazego, élue de la circonscription électorale de Bambesa, dans la province de Bas-Uélé.

La session extraordinaire poursuivra plusieurs objectifs: installation du bureau provisoire, elle doit valider des mandats des députés nationaux nouvellement élus, la rédaction du Règlement d’ordre intérieur et enfin l’organisation de l’élection du bureau définitif de la Chambre basse du Parlement.

MUAKAMU/CONGOPROFOND.NET

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code

Input your search keywords and press Enter.
%d blogueurs aiment cette page :