Now Reading:
Morts à l’UNILU: sur ordre de F. Tshisekedi, l’officier incriminé déféré devant la justice
Full Article 2 minutes read

Morts à l’UNILU: sur ordre de F. Tshisekedi, l’officier incriminé déféré devant la justice

 

Des heurts ont éclaté dimanche 27 janvier 2019 entre étudiants et policiers sur le campus de l’Université de Lubumbashi ayant causés des pertes en vies humaines.

À cet effet, dans un communiqué signé par son directeur de cabinet, le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, dit “apprendre avec consternation l’incident malheureux survenu ce dimanche 27 janvier 2019 à Lubumbashi à la suite des revendications légitimes des étudiants sur la desserte en eau et électricité dans leur campus universitaire, mais aussi le réajustement des frais d’études décidé par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et universitaire”.

Cependant, le cabinet du Chef de l’État fait noter que selon les rapports concordants, un commissaire supérieur principal de la police nationale congolaise nommé Yaweh Bertin a ordonné de tirer sans sommation sur les étudiants alors qu’ils sortaient d’une audience avec le gouverneur de la province du Haut Katanga.

Tout en ajoutant que le bilan provisoire établi par les sources des Forces Armées font état de quatre morts dont trois étudiants et un policier, le Chef de l’État, commandant Supérieur des Forces Armées, garant de la nation, de la paix et de la sécurité, soucieux de faire respecter scrupuleusement les droits humains et les libertés publiques condamne avec force cet acte ignoble de la part d’un officier supérieur.

En attendant, l’enquête qui sera diligentée par le gouvernement, indique-t-on, une série des mesures ont été prises notamment :
– L’officier incriminé est déféré devant la justice militaire afin de subir la rigueur de la loi; la décision du Ministère de l’ESU portant réajustement des frais académiques est suspendue et enfin le ministre de l’ESU doit être entendu sur ces faits afin d’établir les responsabilités.

En outre, le président de la République appelle la population estudiantine au calme et à la retenue.

Par la même occasion, il présente ses condoléances les plus attristées aux familles des victimes aussi bien civiles que policières.

MUAKAMU/CONGOPROFOND.NET

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

code

Input your search keywords and press Enter.
%d blogueurs aiment cette page :