Connect with us

Actualité

Après l’inauguration du buste de Tata Raphaël, Papy Niango lance les travaux de réhabilitation du stade

Published

on

C’est au cours d’une cérémonie officielle organisée ce mardi 11 décembre 2018 par le nouveau gestionnaire du stade Tata Raphaël, Patsho Panda, que le ministre des Sports et loisirs, Me Papy Niango, a inauguré le nouveau buste du Père Raphaël de la Kethulle de Ryhove. Il a aussi lancé officiellement les travaux de réhabilitation de ce stade mythique de Kinshasa.

En présence de l’abbé Koko qui a représenté l’archevêque de Kinshasa ainsi que des différents représentants des équipes de Kinshasa (DCMP, V.Club, etc.), le ministre Papy Niango a apporté une précision de taille: ce temple pierreux de football sera réhabilité non par les moyens du gouvernement, mais par les maigres moyens de de l’actuel comité de gestion.

Ministre Niango et Abbé Koko ont déposé une gerbe de fleur à la tombe de Père Raphaël

« Après les signaux positifs enregistrés dans la maintenance du stade des Martyrs, nous pensons que l’infrastructure soeur du complexe sportif Tata Raphaël veut en ces temps emboîter les pas » a fait savoir, Me Papy Niango.

Et de poursuivre : « Une équipe a été placée ici avec la mission de redorer le blason de notre nation en ce lieu et faire porter à ce stade sa robe d’antan.  » Nous n’avons pas un coût global d’évaluation des travaux parce qu’il n’y a aucune subvention d’État », a-t-il appuyé.

« Conscient de ses faibles revenus, mais plus s’appuyant sur ses capacités managériales, Patcho Panda va entreprendre les travaux par palier. L’objectif est de réhabiliter les divers parcs sportifs qui s’y trouvaient. Il y a ainsi des terrains annexes, la grande piscine de natation qui est une piscine olympique, mais surtout offrir à ce stade un jardin à la hauteur du prestige de ce que nous avons hérité des oeuvres du Père Raphaël. C’est aussi une sécurisation tout azimut qui consistera à refaire les murs de clôtures, des grilles qui ne seraient pas que métalliques, mais réhabilitées en telle sorte que celui qui s’amènera au stade doit vivre les bons, les instants précieux de sa vie ».

Coupure du ruban pour dévoilé le nouveau buste

Signalons que ce buste est érigé a côté du centre de formation de football « Ujana » , non loin de la tombe de ce regretté homme-batisseur des stades. Cette tombe profanée à repetitition est bien réaménagée, alors qu’elle est voisine d’une poubelle publique hors norme.

Cet édifice inauguré sous le nom de stade Roi Baudouin en 1952, et renommé stade du 20 Mai en 1967. Le stade Tata Raphaël, depuis 1997, connait l’une des pires périodes de son existence.

Photo de famille


Situé en pleine commune de Kalamu, ce stade porte encore les stigmates de grands événements sportifs historiques mondiaux de l’ère Mobutu, essentiellement le combat de boxe en 1974 , Mohamed Ali à George Foreman (The Rumble in the Jungle). Aujourd’hui, ses alentours se dégradent de plus en plus, autant que ses infrastructures internes espérons qu’apres ces travaux annoncés ce stade va redorer son blason.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Actualité

Kibali Gold Mine : Dr Mark Bristow dévoile les défis de l’an 2023 

Published

on

Le leadership de la société d’exploitation d’or Kibali Gold Mine a animé, ce lundi 30 janvier 2023, sa 47ème conférence de presse trimestrielle afin d’éclairer l’opinion publique sur ses activités en RDC. 

En somme, a rappelé Dr Mark Bristow, les investissements de Kibali en RDC, depuis 2009 à ce jour, dépasse les 4,4 milliards de dollars américains. A l’en croire, la plus grosse part, soit 2,36 milliards USD, a été consacrée au paiement aux entrepreneurs et fournisseurs. 1,21 milliard USD a permis de payer les redevances, impôts et permis d’exploitation. Quant aux salaires, ils ont bénéficié d’une enveloppe de plus de 610 millions USD, alors que 194,7 millions USD ont permis de construire des infrastructures et de soutenir les communautés locales.

Fort de ses solides performances et réalisations de 2022, Kibali va continuer, en 2023, à se concentrer sur l’extension de la durée de vie de la mine de Kibali avec des programmes d’exploration et de conversion des ressources de classe mondiale à Kibali.

Cette société, affirme son numéro 1, poursuivra, durant cette nouvelle année, l’exploration pour des réserves supplémentaires afin de remplacer les ressources épuisées.

Elle tient à augmenter l’automatisation au sein de sa mine souterraine avec l’installation du Multi-Lite à tous les niveaux de la mine souterraine.

Kibali promet de poursuivre le perfectionnement professionnel des Congolais afin d’augmenter le nombre de dirigeants et techniciens nationaux.

Il va compléter le PAR (Plan de Réinstallation) Kalimva/lkamva et développer des programmes économiques alternatifs dans les zones de Watsa/Durba et étendre son partenariat avec les agences de développement (USAID, GIZ).

 » Nous allons renforcer notre partenariat avec les entrepreneurs locaux et dynamiser la frontière économique déjà établie et continuer à établir des partenariats avec les communautés et maintenir notre licence sociale d’exploitation », a conclu le Dr Mark Bristow.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising