Connect with us

À la Une

Antoinette N’Samba au Congrès mondial du diamant à Tel-Aviv: « Mon gouvernement tend la main à tous les investisseurs…» 

Published

on

Du haut de la tribune du Congrès mondial du diamant ouvert depuis mardi en Israël, la ministre des Mines a exprimé la volonté de la RDC de s’ouvrir à tout investisseur désirant exploiter ou transformer le diamant congolais.

Les activités de cette journée ont été marquée par la présence des présidents des bourses du monde sous le thème :«Changement et innovation dans la nouvelle réalité du diamant». Il a été question pour les acteurs professionnels exerçant dans le domaine du diamant de réfléchir sur les défis actuels de leur secteur.

L’occasion faisant le larron, la ministre congolaise des Mines a exposé sur les défis et les opportunités que connaît l’industrie du diamant en RDC avant de préciser que le gouvernement congolais tend la main à tout investisseur. « Le gouvernement de mon pays tend la main à tout investisseur interressé par le diamant congolais en partant de l’exploitation à la transformation locale.
Avec un peu de volonté, et dans la perspective de la mutualisation des efforts de tous les acteurs de la chaîne, il n’est pas impossible de parvenir aux changements et à l’innovation dans la nouvelle réalité des diamants», a-t-elle déclaré.

Il faut dire, par ailleurs, que depuis la pandémie du Coronavirus le secteur du diamant connaît une crise. De l’exploitation à la commercialisation de ce produit aucun secteur n’est épargné. D’où l’importance crucial de ces assises qui vont permettre des rencontres B to B avec des potentiels investisseurs.

Dorcas Ntumba/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

PDL-145 T : Pour la CFEF, le taux d’achèvement des ouvrages de la 1ère phase est de 52% (Alain Lungungu, Coordonnateur)

Published

on

Le coordonnateur de la Cellule d’Exécution des Financements en faveur des États Fragiles (CFEF), Alain Lungungu Kisoso, a démontré l’état d’avancement des travaux du programme de développement à la base de 145 territoires (PDL 145 T) dans les provinces où cette cellule est à l’oeuvre.

Intervenant au cours d’une conférence-débat organisée par la Dynamique Judith Suminwa Tuluka, ce mercredi 17 juillet, au capitole de Rotana hôtel de Kinshasa, Alain Lungungu a fait savoir que jusqu’à fin juin 2024, le taux d’achèvement des ouvrages est de 52℅, sur les 635 ouvrages prévus dans la phase 1 d’exécution du PDL- 145 T.

Ces statistiques concernent les 7 provinces dans lesquelles la CFEF assure la mise en oeuvre de ce programme, à savoir Kongo Central, Kwango, Kwilu, Maï-Ndombe, Equateur, Sud-Ubangi et Nord-Ubangi.

Dans son intervention, Alain Lungungu a indiqué que pour la première phase du programme, il est prévu la construction et l’équipement de 360 écoles, 232 centres de santé et 43 bâtiments administratifs.

En effet, fin juin 2024, un taux d’achèvement de 53℅ d’écoles primaires est réalisé, 46% pour les centres de santé et 79℅ pour les bâtiments administratifs.

Nous sommes déjà à plus des 300 ouvrages réalisés sur plus 635 prévus dans la phase 1, soit 52%, à raison de 53℅ pour les écoles primaires, 46 ℅ pour les centres de santé et 79℅ pour les bâtiments administratifs. Les bâtiments administratifs, écoles, centres de santé ont été en paille dans presque tous les territoires, il a fallu un leadership éclairé de S.E.M le président Felix Tshisekedi pour que la donne soit changée. Aujourd’hui dans certains coins de la république, les choses ont été modernisées”, a-t-il déclaré à l’assistance.

Il est important de noter que les 7 provinces précitées sont composées de 43 territoires. D’après la CFEF, 43 entreprises ont été responsabilisées à raison d’une entreprise par territoire. À fin juin 2024, le taux de démarrage des travaux est de 98%.

Willy Theway Kambulu/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte