Connect with us

À la Une

3 corps des étudiants congolais morts en Chypre rapatriés à Kinshasa

Published

on

Les trois dépouilles mortelles des étudiants congolais évoluant en Chypre ont été rapportées, mercredi 1er juillet à Kinshasa, à bord de l’aéronef de la compagnie Turkish Airlines.

Elles ont été accueillies à l’aéroport international de Ndjili par la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, et le vice ministre des Affaires étrangères et des Congolais de l’étranger, Raymond Tchedya Patay. Présent à leur côté, l’opérateur économique libano-congolais, Abdul Raouf Achour, mieux connu sous l’appellation de ” Abed Achour”.

Il convient de souligner que les circonstances de ces drames sont différentes.

Le premier étudiant a été renversé par un véhicule, le deuxième est mort par noyade, et le troisième a été projeté par ses collègues zimbabwéens à partir du quatrième niveau du campus universitaire suite à des bagarres.

L’une des parents des victimes a remercié la ministre d’État, Marie Tumba Nzeza, pour ses efforts et son implication dans le rapatriement de trois infortunés.

Elle a également salué l’implication personnelle de Mr Abed Achour dans le rapatriement des corps des victimes.
“Nous n’avons pas beaucoup à dire, si ce n’est que le remerciement”, a-t-elle déclaré en substance.

Interrogé sur le sens de sa démarche, Abed Achour a fait savoir que cette situation l’a longtemps préoccupé. Partageant la douleur de ces familles vivement éplorées, il n’a pas hésité à activer ses contacts à Instabul et Ankara afin de permettre à ses compatriotes d’être enterrés dignement à Kinshasa. ” J’ai rêvé de cela et je suis enfin soulagé de sa réalisation…”, a-t-il martelé, avant de présenter ses condoléances aux familles des infortunés.

Présente à l’aeroport international de Ndjili, la députée nationale Christelle Vuanga, élue de Kinshasa/Funa, a salué, elle aussi, l’aboutissement de ce pénible processus.

Notons que les corps de ces étudiants ont été rapatriés avec plus ou moins 100 autres Congolais en confinement en Turquie.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET