mbet

Connect with us

Actualité

29èmes championnats nationaux de boxe amateur : le Haut-Katanga en pole position

Published

on

Du 28 février au 07 mars Kinshasa se sont tenus les championnats nationaux de Boxe amateur dans sa 29ème édition. A l’issue de cette compétition, le Haut-Katanga s’est accaparé la première place, laissant ainsi Kinshasa derrière sur 23 provinces participantes.

En effet, le Haut-Katanga a raflé 12 médailles dont 9 en or, devant la province de Kinshasa et Kongo-Central qui ont fait chacune 6 médailles d’or.

Notons que pour cette dernière journée, plusieurs combats étaient au rendez-vous, mais le plus attendu était celui de l’athlète de VClub (Kinshasa), Landry Matete dit “Baloo” et Timuntu Chapiteau surnommé “Roi Congo” du Kongo-Central, dans la catégorie de Lourds, rencontre tournée à l’avantage du Kinois qui a inscrit dans sa gibecière son troisième titre national.

Les deux pugilistes déjà en rivalité en dehors du ring, leur combat a répondu aux attentes du public pendant les deux premiers rounds avant que l’athlète du Kongo-Central gâche la fête, lors du troisième rounds, par un geste anti-jeu.
Ce dernier a été disqualifié, donnant ainsi la victoire à Baloo Matete alors que le combat était encore équilibré.

Satisfait du résultat malgré sa première fois de faire cette catégorie, Baloo Matete a remercié ses entraîneurs pour son troisième titre national. “Je m’étais préparé pour ce troisième titre vu que récemment je venais de rater le titre du championnat de Kinshasa parce que je ne m’étais pas bien préparé. Cette défaite face à Pita m’avait vraiment donné le courage de faire mieux. Je me suis très bien entraîné avec mon coach, j’avais promis de rafler ce troisième titre, voilà aujourd’hui c’est fait. Je suis deux fois champion du Congo en catégorie des mi-lourds, mais mon directeur technique a jugé bon de me placer chez les lourds en tenant compte de mes compétences. Voilà ça été, j’ai d’abord gagné le demi-finale face au boxeur du Maniema avant de gagner cette finale”, a-t-il expliqué.

Rappelons également que c’est pour une première fois que les championnats nationaux se tiennent avec 90 pourcents de provinces. Un record battu par la fédération congolaise de boxe que dirige Ferdinand Ilunga Luyoyo, qui depuis son arrivée avec son comité ne cessent de faire parler cette discipline dite “Nobl’art”.

Les prochaines échéances de cette fédération, c’est l’organisation du tournoi d’Afrique de la zone dans ce même mois de février. Ce dernier va réunir plus de 14 pays africains.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

RDC : Le paradoxe Katumbi sur la guerre du M23 !

Published

on

Réagissant sur les affrontements actuels entre les FARDC et les rebelles du M23, le Président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi écrit ceci sur son compte twitter:

“Jamais la guerre n’apporte de solution. Face à la nouvelle épreuve que nous traversons, soyons tous unis. Tout mon soutien va aux #FARDC qui se battent avec courage face aux #M23 ! Le sort des milliers de nos compatriotes en détresse doit être notre toute première préoccupation.”

Un tweet qui a suscité plusieurs réactions en défaveur du candidat à l’élection Présidentielle de 2023.

Plusieurs internautes ont indiqué les incohérences contenues dans ce tweet:

D’un coté, l’ancien Gouverneur du Katanga déplore le fait que la guerre n’apporte pas des solutions. De l’autre, il encourage les FARDC à continuer la guerre contre les M23.

Si la guerre n’apporte pas la solution, Pourquoi continuez à se battre alors?

Et dire que Moïse Katumbi ne cite pas nommément le Rwanda comme soutien aux M23 n’arrange pas les choses pour celui qui vient de se réconcilier avec Joseph Kabila, son ancien ennemi.

Il est aussi un fait que Moïse Katumbi n’a jamais encouragé les consultations de Nairobi qui avaient pour but de rechercher la paix avec les groupes armés opérant à l’Est de notre pays.

À l’heure où tous les Congolais devraient parler d’une même voix pour soutenir ce énième combat contre le Rwanda et ses suppôts, les propos de Moïse Katumbi sonnent comme un aveu d’échec et de découragement…

Ce tweet aurait pu être évité !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising