mbet

Connect with us

À la Une

TICAD 7 : la RDC va signer à Yokohama des accords de réalisation de plusieurs grands projets

Published

on

Le président de la République Félix Antoine Tshisekedi est arrivé ce mardi 27 août en matinée à Tokyo au Japon où il participera à la conférence internationale sur le développement de l’Afrique de Tokyo ou Ticad.

Cette 7e édition se tiendra à Yokohama, ville japonaise située au sud de Tokyo, et qui fut l’un des premiers ports du pays à s’ouvrir au commerce extérieur en 1859.

Le président de la RDC devra ainsi décliner ses priorités à la Ticad et l’appui attendu qui est de 3 type à savoir :

1. Renforcement des capacités dans différents secteurs;

2. Dons non remboursables ( près de 50 millions de dollars par projet et par pays) via des entreprises japonaises comme Toyota, Mitsubitchi…

3. Rendre la RDC à nouveau éligible aux prêts concessionnels; financements dont la hauteur est illimitée et au taux d’intérêts à moins de 0.1% ( la RDC avait été exclue pour insolvabilité )

Déjà, la RDC a pu obtenir certaines garanties du gouvernement japonais notamment la réhabilitation du Port de Matadi, de la clinique kinoise mais surtout de la turbine G24 de la centrale Inga 2 qui stabiliserait le courant électrique dans la ville de Kinshasa et dans le Katanga

Plus ou moins 500 participants sont attendus à cette conférence dont des chefs d’État et des gouvernements, des organisations internationales, des entreprises du secteur public et privé, etc.

C’est la toute première fois qu’un président de la RDC participe à ces assises où il rencontrera des ministres japonais de différents secteurs, le premier ministre japonais et des CEO des diverses entreprises de la place

La conférence internationale sur le développement de l’Afrique de Tokyo vise à créer des partenariats solides avec les pays africains pour ainsi développer les échanges dans différents secteurs

Il est accompagné par une délégation congolaise qui participera a différentes plénières dont les DG de la Snel, de l’Anapi et celui del’INPP qui bénéficie déjà d’un don de plus de 30.millions usd.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

À la Une

RDC : Le paradoxe Katumbi sur la guerre du M23 !

Published

on

Réagissant sur les affrontements actuels entre les FARDC et les rebelles du M23, le Président du parti Ensemble pour la République, Moïse Katumbi écrit ceci sur son compte twitter:

“Jamais la guerre n’apporte de solution. Face à la nouvelle épreuve que nous traversons, soyons tous unis. Tout mon soutien va aux #FARDC qui se battent avec courage face aux #M23 ! Le sort des milliers de nos compatriotes en détresse doit être notre toute première préoccupation.”

Un tweet qui a suscité plusieurs réactions en défaveur du candidat à l’élection Présidentielle de 2023.

Plusieurs internautes ont indiqué les incohérences contenues dans ce tweet:

D’un coté, l’ancien Gouverneur du Katanga déplore le fait que la guerre n’apporte pas des solutions. De l’autre, il encourage les FARDC à continuer la guerre contre les M23.

Si la guerre n’apporte pas la solution, Pourquoi continuez à se battre alors?

Et dire que Moïse Katumbi ne cite pas nommément le Rwanda comme soutien aux M23 n’arrange pas les choses pour celui qui vient de se réconcilier avec Joseph Kabila, son ancien ennemi.

Il est aussi un fait que Moïse Katumbi n’a jamais encouragé les consultations de Nairobi qui avaient pour but de rechercher la paix avec les groupes armés opérant à l’Est de notre pays.

À l’heure où tous les Congolais devraient parler d’une même voix pour soutenir ce énième combat contre le Rwanda et ses suppôts, les propos de Moïse Katumbi sonnent comme un aveu d’échec et de découragement…

Ce tweet aurait pu être évité !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising

K-WA Advertising