Connect with us

Actualité

Sports : Serge Nkonde arrache les Jeux Congolais au Conseil des ministres !

Published

on

Au cours de la vingtième réunion de conseil des ministres tenue ce vendredi 17 septembre, le ministre des Sports et loisirs, Serge Chembo Nkonde, a dans le but de préparer la prochaine génération des champions, proposé l’organisation, selon une périodicité déterminée, des Jeux congolais. Ces derniers permettront de découvrir des talents congolais dans différentes disciplines sportives.

Pour avoir l’approbation des membres du gouvernement, le ministre des Sports et Loisirs a fait rapport de la participation de la République Démocratique du Congo aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 dont la faible performance est la conséquence d’un manque de préparation.

De plus, il a déploré le fait que notre pays ne dispose pas d’un Plan national pour le développement des sports ou d’une Politique nationale sportive qui engagerait le Gouvernement sur des objectifs clairs à atteindre dans ce secteur. Il s’agit notamment de la reconstruction d’infrastructures et des mécanismes de financement des actions.

“Après avoir fait une analyse, sans complaisance, de l’organisation des sports dans le pays, et après un débat enrichi, le Ministre a proposé une démarche rationnelle qui vise la participation de notre pays au prochain Mondial de football et la perspective d’une première médaille congolaise aux jeux olympiques de Paris en 2024”, peut-on lire dans le compte-rendu du Conseil des ministres tenu ce vendredi 17 septembre.

Il faut noter que le Conseil des ministres a approuvé le Rapport ainsi que les propositions y formulées pour une meilleure organisation des sports et loisirs en République Démocratique du Congo.

Il faut ajouter à ces Jeux Congolais, la réhabilitation du stade des Martyrs que Serge Nkonde avait également annoncée auprès du gouvernement. Aujourd’hui les Léopards peuvent livrer leurs rencontres à Kinshasa, après la pose de la pelouse synthétique de dernière génération, la rénovation de la tribune d’honneur et des vestiaires transformés aux standards internationaux, etc.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

L’UNC Stéphane Mashukano formel : « Kagamé est en perte de vitesse et va vers sa chute !»

Published

on

Digérant mal les propos du président de la République rwandaise, Paul Kagamé, qui se considère victime de la guerre dans l’Est de la RDC, Heri Mashukano Stéphane, secrétaire interfédéral du parti politique Union pour la nation congolaise (UNC) au Nord-Kivu et coordonnateur de l’Union Sacrée dans la même province, est monté au créneau ce mercredi qualifiant cette sortie médiatique de “raté”. Il souligne même que le président Kagame a manqué l’occasion de se taire pour une fois de plus.

« C’est une nouvelle sortie ratée de la part de Kagame. Il a manqué la chance de se racheter, mais du moins il ne peut plus se racheter par ce qu’un léopard mourra toujours dans sa peau… Je ne sais pas si Monsieur Kagame pense que le monde tourne autour de lui. Je l’ai souvent dit que Hitler était arrogant, mais il avait fini dans l’acide. Monsieur Kagame doit éviter de terrasser le monstre de peur qu’il ne se réveille et qu’il lui demande des comptes », explique-t-il.

Heri Mashukano Stephane rappelle au président Rwandais que la RDC n’est pas « une sorte de chasse gardée pour lui ».

A l’en croire, le Rwanda, ou mieux son président ne fait pas peur aux Congolais. « Tout ce qu’il fait, souligne-t-il, c’est faire peur à soit même et à sa politique d’occupation ».

Pour cet acteur politique du Nord-Kivu, le président Kagame doit comprendre que tenter de déplacer les bornes est une malédiction. « Heureusement pour nous il tente, mais il n’y parviendra pas et nous sommes tous mobilisés pour faire échec à son projet machiavélique », souligne Heri Mashukano Stephane.

Dans la foulée, Heri Mashukano Stéphane renseigne que Kagame est un homme en perte de vitesse. Selon lui, il y eut un temps Kagame était le coq de la région des Grands Lacs, mais actuellement il n’a plus ses capacités. « A un certain moment il se prenait pour l’homme fort de la région. Mais aujourd’hui, il est en train d’y laisser ses plumes ; ce n’est plus le même Kagame , c’est un monsieur en perte de vitesse quand vous voyez ce qui se passe autour de lui et même dans son pays tout est claire Kagame va vers sa chute ! », lâche l’interfédéral de l’UNC au Nord-Kivu.

Pour rappel, sur demande de l’Union Africaine, une rencontre entre le président Congolais Felix Antoine Tshisekedi et son homologue Rwandais est prévue ce mercredi à Lusaka en Angola. Déjà, cette rencontre alimente le débat sur la toile coté congolais, plusieurs groupes et mouvements recommandent au président de la République de ne pas signer un quelconque accord avec le Rwanda au sujet de la situation sécuritaire dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Franck Kaky/CONGOPROND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising