Connect with us

À la Une

Siméon Musindondo : «L’Ordre des Architectes n’est pas l’arche de Noé pour embarquer tout le monde !»

Published

on

Au moment où le parlement s’apprête à doter la République Démocratique du Congo d’un cadre légal pour la protection et l’organisation de l’exercice de la profession d’architecte, des voix s’élèvent du côté des praticiens de ce secteur pour dire non à une confusion qui pourrait gâcher la quintessence de cette loi attendue depuis des lustres. «Notre rôle dans la société consiste à concevoir des bâtiments et d’en diriger l’exécution. Nous ne pouvons accepter que des gens s’improvisent architectes et mettre ainsi des vies humaines en danger. La loi que nous attendons ne doit concerner que les architectes et non mélanger les autres corps, notamment les architectes de l’intérieur, les urbanistes, les ingénieurs civils, etc. Ils peuvent créer leur ordre…», a déclaré d’entrée de jeu l’architecte Siméon Musindondo au cours d’un entretien à bâtons rompus avec CONGOPROFOND.NET.

Coordonateur du cabinet Klaroff, Siméon Musindondo a réaffirmé que l’unique cause des écroulements des bâtiments observés récemment à Kinshasa et ailleurs est le non respect des normes. «On prend tout le monde pour bâtir des maisons, et des spécialistes sortent même des familles des clients pour ordonner telle ou telle autre modification. Ce n’est pas sérieux. L’Ordre des architectes va ainsi permettre d’arrêter des intrus architectes», a-t-il martelé, avant de révéler qu’un site web reprenant tous les professionnels du secteur est en chantier.

L’architecte Siméon Musindondo


Conscient que chaque corps de métier a une tache bien précise dans le processus de construction d’un bâtiment, l’architecte reconnait que les urbanistes, architectes de l’intérieur, géotechniciens, des topographes, les électriciens, spécialistes en froid, etc. ont des notions de construction qui les permettent de comprendre comment se construit les bâtiments. «Mais cela ne fait pas d’eux des architectes ! Il s’agit des professions différentes mais complémentaires », a-t-il appuyé.

Tout en faisant noter que l’architecte est aussi créateur d’emplois, ce diplômé d’architecture de l’Institut du bâtiment et des travaux publics (IBTP) conclut que l’Ordre des Architecte permettra, enfin, aux Congolais de s’adresser directement aux bonnes personnes avant de construire. «L’Ordre des Architectes n’est pas l’arche de Noé pour embarquer tout le monde. Toutes les autres professions peuvent également militer pour la création de leurs Ordres professionnels. D’ailleurs, c’est notre souhait. Il existe bien un ordre des médecins et un ordre des pharmaciens, chacun fait son travail et ils sont complémentaires. C’est ce que nous souhaitons également dans le secteur de la construction. », a-t-il conclu.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

À la Une

PPC Barnet RDC dément la rumeur de rachat par une autre cimenterie congolaise

Published

on

PPC Barnet souhaite apporter un démenti fort et clair aux rumeurs de marché qui circulent concernant un éventuel rachat de l’entreprise par Nyumba ya AKIBA/ marque CIMKO.

PPC Barnet procède à cette mise au point sans équivoque et qui doit ne laisser la place à aucun doute : Il n’existe aucune discussion avec d’autres entités. De plus, un changement dans la structure de propriété de PPC Barnet n’est pas à l’ordre du jour.

La stratégie de développement de PPC Barnet en RDC, au lendemain de la publication de résultats positif, reste inchangée. Ainsi, PPC Barnet RDC souhaite rassurer ses clients, partenaires et collaborateurs et assume son ambition d’être leader des matériaux de construction dans le pays, depuis le commencement de sa production en 2017.

La direction générale de PPC Barnet et son conseil d’administration, ainsi que ses actionnaires congolais démentent formellement cette rumeur, qui ne sert qu’à déstabiliser le marché de la construction.

PPCB continuera sa production, il n’existe aucun risque de rupture de stock. PPC Barnet affiche des résultats positifs et encourageants sur le premier semestre 2022 et continuera d’acheminer son ciment dans l’ensemble des régions du pays, au plus près de la demande, afin de contribuer au développement économique national.

PPC BARNET est une usine intégrée de production de ciment, disposant d’un outil de production de dernière génération avec une capacité de 1,2 million de tonnes de ciment par an. L’entreprise représente un investissement de 300 millions de dollars et produit du ciment de qualité supérieure sous la marque Surecem (32.5) et le Surcast (42.5). Il emploie 179 salariés avec quatre bureaux commerciaux à Mbuji Mayi, Kisangani, Mbandaka et Gemena et des représentations à travers ses revendeurs. PPC BARNET est au cœur du développement des infrastructures en RDC et rend le ciment accessible à un prix abordable sur le territoire national.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising