Connect with us

Actualité

Sécurisation numérique parcellaire à Goma : la Lucha RDC-Afrique crie à l’escroquerie !

Published

on

Les jeunes pro démocratie de la Lucha RDC Afrique se sont donnés rendez-vous au marché Lanine comme point de départ de leur manifestation de ce jeudi 19 décembre. Et de là, ils sont partis au gouvernorat de province. Objectif : dénoncer ce qu’ils qualifient d’escroquerie par la société Télé Conseil Congo(TCC) qui s’occupe de numérisation et sécurisation parcellaire.

Pour eux, il y a à boire et à manger dans cette opération. C’est une façon pour certaines personnes de s’enrichir au dos de la population, ont-ils regretté. Il cite la société Télé Conseil Congo(TCC), le gouverneur et le service de cadastre.

« Nous sommes au gouvernorat pour dire au gouverneur que nous fustigeons l’escroquerie dans la numérisation et la sécurisation des parcelles en ville de Goma par la société Télé Conseil Congo. Cette opération ne sert à rien et nous voulons que le gouverneur mette fin à ça car il ne doit pas accompagner les gens qui rançonnent des citoyens. Nous ne pouvons pas accepter que certaines gens s’enrichissent au dos de la population congolaise. S’il ne le fait pas, nous conclurons qu’il a aussi une retro commission dans cette histoire de sécurisation…», a lancé Espoir Aspirine, l’un des manifestants.

Il ajoute que la sécurisation et la numérisation parcellaire signifie qu’il n’y aura plus la superposition des titres mais malheureusement, d’après eux, il s’observe sur terrain cette superposition qui génère des conflits fonciers récurrents en ville touristique.

Ces militants, convient-il de souligner, ont passé plus de trois heures devant le gouvernorat sans être reçus par le gouverneur de province ou ses collaborateurs. D’où la colère de ces activistes de droits humains qui ne juraient de quitter ce lieu que lorsqu’ils seront reçus et obtiendront des assurances claires de l’autorité concernant leur revendication.

Signalons que cette opération coûte 150 USD en commune de Karisimbi pendant que dans la commune de Goma, il faut débourser 250 USD.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Actualité

Me Kabangu Kabangu Papy : Une énergie positive pour l’essor de la Commune de Barumbu

Published

on

Né de père et de mère congolais, Me Kabangu Kabangu Papy est avocat près la Cour d’Appel de Kinshasa/ Matete depuis plus de 5 ans. Marié et père de famille, Me Kabangu Kabangu Papy est membre actif et très engagé au sein du regroupement politique Dynamique Progressiste Révolutionnaire DYPRO, en sigle, présidé par Monsieur Constant MUTAMBA, l’un des candidats à l’élection présidentielle de décembre 2023.

Candidat à l’élection des conseillers communaux à la commune de Barumbu, Me Kabangu Kabangu Papy veut redorer l’image de sa commune. « Mes raisons diffèrent de celles des autres puisqu’en tant que digne fils et jeune de Barumbu, je vise le développement rapide de ma municipalité, en particulier, et de Kinshasa, en général. Ainsi, Je veux contribuer à l’épanouissement de cette commune, répondre aux multiples responsabilités de ma commune qui s’y imposeront, diriger et tout réorganiser. Voilà pourquoi j’ai opté de commencer à la maison, à la base, soit chez moi ou s’y trouvent mes origines. », déclare Me Kabangu Kabangu Papy dès lors qu’il s’agit d’éclairer les lanternes sur sa candidature.

« Je connais les problèmes auxquels la commune de Barumbu est confrontée depuis des décennies et j’ai jugé bon d’apporter mon savoir-faire ici même, là où d’aucuns m’ont vu grandir peu avant d’aller ailleurs. La population de Barumbu croit en moi en plus de me faire confiance ; s’il faut améliorer, arranger, moderniser et j’en passe, je commencerais hic et nunc. D’où je saisis cette opportunité d’autant plus que l’élection des conseillers communaux est une première depuis le cycle électoral de 2006. » affirme ce représentant valable des habitants de Barumbu.

« Je tenais à ce que la population de Barumbu sache que je m’engage corps et âme pour ainsi sauver nos rues et collaborer étroitement avec la jeunesse afin de réduire le taux du voyoutisme (phénomène Kuluna) qui gangrène ma commune sans pour autant oublier l’épineuse question de gestion des immondices dans notre commune. », déclare Me Kabangu Kabangu Papy.

S’agissant du point relatif à l’organisation de l’élection des conseillers communaux, Me Kabangu Kabangu Papy renseigne en ce termes : « Pour ceux-là qui ignorent encore les rôles des conseillers communaux, ils doivent savoir qu’ils ont pour mission : 1. Représenter la population de Barumbu, gérer le patrimoine municipal, créer et supprimer des services publics municipaux, administrer la commune, accorder des aides favorisant le développement économique… »

« Notre regroupement a placé les candidats partout pour les élections de décembre 2023. En attendant la date butoir, je passe au peigne fin les handicapes de ma commune pour qu’une fois élu tout soit correcte car Barumbu est une commune que j’affectionne tant en plus de vouloir redorer son image afin qu’elle puisse répondre aux normes d’une commune moderne. La réhabilitation des routes à Barumbu sera mon cheval de bataille d’où mon slogan ; Sauvons nos rues ! », conclut Me Kabangu Kabangu Papy, porte-voix de la population de Barumbu.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

K-WA Advertising