Connect with us

Actualité

Santé : la Journée mondiale du rein célébrée à Kinshasa

Published

on

En marge de la Journée mondiale du rein célébrée chaque deuxième jeudi du mois de mars de chaque année, la SOCONEPH et l’ACPAMAR ont organisé ce jeudi 12 mars au centre culturel Boboto un forum d’échanges avec des femmes des militaires et des étudiants en médecine.

Occasion pour la Société Congolaise de Néphrologie (SOCONEPH) et l’Association congolaise des personnes avec maladie de rein (ACPAMAR) de développer d’éclairer la lanterne de l’opinion autour du thème : “la santé rénale pour tous et partout : de la prévention à la détection et l’accès équitable aux soins”.

Prenant en premier la parole pour lancer le débat, le professeur Ernest Sumahili a rappelé à l’assistance le rôle de ces deux structures qui s’occupent de la maladie des reins ainsi que sa prévention en RDC.

“Ces deux Associations sans but lucratif militent pour le développement de la Néphrologie à travers toute l’étendue de la RD Congo afin d’épargner la population de tous les horizons des dangers mortels dont l’insuffisance rénale qui est susceptible de générer notamment l’hypertension et le diabète. Aux personnes dont les reins sont atteints, les experts conseillent de bien vouloir se soumettre à la dialyse, une technique de purification de rein. Ils doivent le faire auprès d’un centre sérieux, doté d’un personnel médical professionnel”, a-t-il expliqué.

Après son explication, une dame qui avait donné le rein à son mari, il y a cinq ans, a fait un témoignage éloquent de son geste. Elle a rassuré d’autres mamans sur le fait que donner son rein à quelqu’un n’est pas mauvais. Il suffit juste que ce dernier soit compatible.

Après ce témoignage, un bénéficiaire d’un don de rein a expliqué à l’auditoire le succès de cette opération. Puis s’en est suivi la projection des vidéos autour de la manière de traiter les reins. Objectif final: permettre aux personnes présentes dans la salle de comprendre l’origine, les symptômes et les traitements de la maladie des reins.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Léandre Miema : Le nouveau DG à la tête de la Francophonie RD Congo pour bousculer les conventions

Published

on

Léandre Miema, le nouveau Délégué Général de la Francophonie en RDC, incarne la nouvelle génération de leaders déterminés à faire entendre la voix de leur pays sur la scène internationale. Avec un parcours atypique et des qualités indéniables, il se positionne comme un acteur clé pour relever les défis colossaux auxquels la RDC est confrontée.

Son parcours honorable et ses qualités exceptionnelles sont autant d’atouts dans ses nouvelles fonctions. Jeune mais talentueux, Léandre Miema se distingue par son patriotisme, sa foi inébranlable, son acharnement au travail et son professionnalisme exemplaire. Issu de l’École Nationale d’Administration en RDC et de l’ENA en France, il allie une solide formation d’ingénieur à une expertise en gouvernance publique.

Expert-conseil en numérique, il est fondateur du Kassiterit’s club et du start-up Technosoft.

Sa détermination et son engagement en font un leader résolu à défendre les intérêts de son pays. Les défis à relever et les objectifs à atteindre sont certes énormes mais pas insurmontables pour ce travailler acharné. En tant que DG de la Francophonie RDC, Léandre Miema a pour mission de redonner à son pays une place prépondérante sur la scène internationale.

Son dynamisme et sa volonté de faire bouger les lignes sont des atouts majeurs pour assurer la représentativité de la RDC dans les instances internationales. Malgré l’occupation et les agressions que subit la RDC depuis des décennies, il s’engage à porter haut et fort la voix de son pays.

Léandre Miema incarne l’espoir d’une nouvelle ère pour la RDC, où la jeunesse et l’audace se conjuguent pour relever les défis du présent et de l’avenir. Son parcours et ses qualités font de lui un leader iconoclaste, prêt à défier les conventions pour faire avancer son pays sur la voie de la prospérité et de la reconnaissance internationale.

TEDDY MFITU
Polymathe, chercheur et écrivain/Consultant senior cabinet CICPAR


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte