Connect with us

À la Une

SANRU : les Kinois appelés à dénoncer la vente illicite des intrants antipaludiques

Published

on

“J’aime ma famille, je la protège contre le paludisme”. C’est le slogan lancé ce jeudi, 31 décembre 2020 par SANRU, dans le cadre de la campagne de promotion de la prise en charge correcte du paludisme dans le secteur privé pour la sensibilisation des familles.

Une session d’informations a été organisée au SANRU à l’intention des journalistes pour leurs permettre de faire passer le message portant sur des thématiques de lutte contre le paludisme.

Lutter contre le paludisme au moyen de plusieurs actes sanitaires, appliqués en toute conscience pour sauver ou préserver la famille, émane de l’amour envers la famille. Ainsi donc, en cette session tenue par Jennifer Tamba, il a été question de mettre à nue les risques liés au paludisme et la nécessité de s’engager dans cette lutte pour sauver des vies. Cette lutte, selon Jennifer Tamba, passe essentiellement par une forte communication pour inciter les responsables des familles à prendre les mesures préventives, nécessaires barrer la route à la malaria.

À cet effet, SANRU asbl promet à la population, la distribution gratuite des moustiquaires imprégnées, tout en recommandant à celle-ci de dénoncer la vente illicite des intrants antipaludiques.
Au besoin d’informations les numéros 107, 106 sont disponibles pour répondre au besoin d’approvisionnement en médicaments en cas de manque.

Il est important de signaler que le paludisme expose à des risques de santé énormes, et la femme enceinte est la plus vulnérables. Pour sa protection et par amour pour son enfant, elle doit appliquer des mesures préventives contre le paludisme, notamment en allant au CPN et TPI ainsi que l’utilisation de la moustiquaire imprégnée.

SANRU ASBL, le Ministère de Santé, le PNLP ainsi que les sous-récipiendaires s’engagent à approvisionner les centres de santé en cas de rupture de stock de médicaments dans le but ultime de vaincre le paludisme.

 

Tim Katshabala/CongoProfond.net


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Séminaire gouvernemental 2024 : les “ministres” appelés à travailler avec efficacité pour l’intérêt du peuple

Published

on

Le Président de la république Felix Tshisekedi a rappelé aux membres du gouvernement Suminwa la nécessité de travailler pour l’intérêt général du peuple congolais auprès de qui ils sont redevables.

C’était lors de la cérémonie d’ouverture ce dimanche 21 juillet, du Séminaire gouvernemental de la session 2024 à Kinshasa, dans la salle des congrès du palais de la nation.

« Nos concitoyens attendent des résultats tangibles, des changements concrets dans leur quotidien, et nous devons être à la hauteur de leurs aspirations », a exhorté le Président de la république.

Le chef de l’État a circonscrit par ailleurs le cadre qui les a réunis.

« Il s’agit de nous rappeler que, malgré les avancées déjà réalisées dans divers domaines, des défis considérables restent à surmonter. Nous devons nous attaquer avec engagement aux questions de développement, de gouvernance et de justice sociale », dit-il.

Il est important de souligner que cette édition est organisée autour du thème « sceller le pacte d’engagement citoyen par la promotion de la performance dans la gouvernance et l’implémentation efficace des reformes en exécution du Programme d’actions du gouvernement (PAG) 2024-2028 ».

Willy Theway/ CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte