Connect with us

À la Une

Sahle-Work Zewde, présidente de l’Ethiopie, à Kinshasa ce mardi matin

Published

on

Sahle-Work Zewde, présidente de la République démocratique fédérale d’Ethiopie, arrive ce mardi 26 janvier 2021 à Kinshasa. Elle sera accueillie ce matin à l’aéroport international de Ndjili par la ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza.

Sahle-Work Zewde, unique femme présidente en fonction en Afrique, est porteuse d’un message de son gouvernement à son homologue congolais Félix Antoine Tshisekedi.

Née le 21 février 1950 à Addis-Abeba,Sahle-Work Zewde s’est révélée comme une diplomate chevronnée.

Femme d’État, présidente de la République depuis le 25 octobre 2018, elle est la première femme à exercer cette fonction en Éthiopie.

Éducation

Elle est née le 21 février 1950 à Addis-Abeba. Elle est l’aînée de quatre filles.

Elle étudie au lycée franco-éthiopien Guébré-Mariam, puis part en France à l’âge de dix-sept ans. Elle est diplômée en sciences naturelles à l’université de Montpellier, et parle couramment amharique, anglais et français.

Carrière diplomatique

Elle est ambassadrice au Sénégal de 1989 à 1993, également accréditée auprès du Mali, du Cap-Vert, de la Guinée-Bissau, de la Gambie et de la Guinée.

De 1993 à 2002, elle est ambassadrice à Djibouti, et représente l’Éthiopie à l’autorité intergouvernementale pour le développement.

Elle est ambassadrice en France de 2002 à 2006, également accréditée auprès de la Tunisie et du Maroc et représentante permanente auprès de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

De juin 2009 à mars 2011, elle est représentante spéciale du secrétaire général des Nations-Unies et chef du bureau intégré des Nations unies en République centrafricaine.

Elle est nommée directrice générale de l’Office des Nations unies à Nairobi le 11 mars 2011.

Elle est ensuite représentante spéciale du secrétaire général des Nations unies auprès de l’Union africaine à partir du 28 juin 2018. Elle succède ainsi à Haile Menkerios.

Elle est élue présidente de la République à l’unanimité des voix lors de l’élection présidentielle du 25 octobre 2018, à la suite de la démission de Mulatu Teshome. C’est la première femme élue à ce poste, et, au moment de son élection, la seule femme chef d’État sur le continent africain.

Elle est mère de deux garçons.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET