Connect with us

À la Une

REC : Prisca Manyala suspendue de son poste de présidente nationale

Published

on

 

La présidente nationale de la Représentation Nationale des Etudiants du Congo ( Rec), Prisca Manyala, est suspendue pour deux mois par le Comité de Sages de cette structure qui réunit les étudiants de la RDC.

Dans une décision prise le 07 février et rendue publique ce vendredi 14 février, dont la primeur a été réservée à CONGOPROFOND.NET, le Comité des Sages de la Rec fait savoir, entre autres, que la présidente nationale de la Rec a été désavouée par les membres de son comité. À cela s’ajoutent d’autres griefs qui motivent la décision du Cosa, très pertinentes et compromettantes les unes que les autres.

Le Comité des sages de la Rec charge Prisca Manyala d’être à la base du mouvement des étudiants sur la fixation des frais académiques, mouvement qui a occasionné des actes de vandalisme de la part des étudiants et la fermeture provisoire de l’Université de Kinshasa qui s’en est suivie. Pour le Comité de sages, Prisca Manyala a, en effet, refusé de mettre en oeuvre les recommandations des résolutions prises à ce propos en décembre 2019.

Le document portant décision de suspension de la Rec indique que Prisca Manyala ne tombe pas seule. Son premier-vice président, Henschel Kimanga, est suspendu aussi. C’est l’étudiant Reagan Kitengie, deuxième vice-président national, qui va assumer l’intérim de la prédisente nationale.

Le Comité des Sages, indique le document, promet de siéger au bout de deux mois en vue d’évaluer la situation avant de décider si Prisca Manyala va reprendre son poste ou pas. En attendant, il enjoint la présidente suspendue de n’entreprendre désormais aucune entreprise engageant la Rec, et les autorités du pays en empliation de prendre acte de la décision.

Émile Yimbu/CONGOPROFOND.NET

error:
%d blogueurs aiment cette page :