Connect with us

À la Une

RDC: ” Tous les hauts placés doivent être soumis à une déclaration sur leurs fortunes “( Prof. Ntumba Luaba)

Published

on

“Pour une déclaration généralisée des fortunes et des avoirs, je plaide pour que tous les hauts placés soient soumis à une déclaration de l’état et de l’évolution de leur fortune: Président de la République, Premier ministre, ministres toutes catégories ; Sénateurs, Députés, Hauts magistrats, si possible tous les magistrats, Officiers supérieurs des FARDC et de la PNC, Membres des Cabinets politiques, Mandataires Publics, Chefs d’entreprises publiques et privées. Sans exclure les autorités morales et dirigeants des partis politiques”, a dit le professeur Ntumba Luaba, le samedi 22 août 2020.

Il est temps, selon lui, “d’envisager les poursuites pour enrichissement sans cause, injustifié. L’audit ne devrait pas être seulement ponctuel, conjoncturel, mais périodique, programmé et culturel”.

Le Professeur soutient que la Banque Centrale du Congo, le Sénat et l’Assemblée nationale doivent donner l’exemple de la bonne gouvernance, du respect de l’Etat de droit et se soumettre aux audits.

“Ils élaborent les lois mais ils ne sont pas au-dessus des lois. Par conséquent, ils doivent aussi donner l’exemple de la bonne gestion de leurs espaces verts qu’ils n’arrivent pas à entretenir, et pourtant ils votent des lois sur l’environnement”, a fustigé Ntumba Luaba.

Et de s’interroger: “L’extérieur du Palais du Peuple ressemble à un espace à l’abandon. Faudra-t-il un lobbying pour son entretien ?”

“Nous voulons voir juger aussi les trafiquants des ressources naturelles. On arrête des collis frauduleux aux frontières, la transparence exige que l’on sache qui sont derrière ces collis”, demande-t-il aux gouvernants.

Par ailleurs, il félicite les douaniers qui ont décidé de protéger les richesses naturelles du pays. “Et que l’Etat de droit prospère et s’enracine partout”, ajoute ce professeur.

“La justice est une glaive à double tranchant,” conclut le professeur Ntumba Luaba.

Thierry Mfundu/CONGOPROFOND.NET