Connect with us

À la Une

RDC : Shekinah D’Afrik vainqueur du prix de “Grand Slam de Kin” 2019

Published

on

 

“Que le Slam s’enflamme”. Tel a été le cri rétentissant animant la soirée de la finale du premier tournoi de Slam Poésie de Kinshasa, “Grand Slam de Kin” en sa première édition, ce vendredi 4 octobre 2019 à la Halle de la Gombe.

Orchestrée par le slameur microMEGA et son équipe, la finale a mise en compétition 12 slameurs en deux manches. La première manche a permis aux slameurs de déclamer leurs textes suivant le thème de leur choix, alors que la seconde manche a été consacrée au thème “la ville de mes rêves”, éxécuté par les 6 slameurs les mieux notés de la première manche.

Face à un jury de 5 membres, les slameurs, de la première à la seconde manche, ont dû à tour de rôle faire claquer les mots. Ainsi, ils ont réussi à emballer le public kinois venu en grand nombre à ce rendez vous des vers à l’Institut Français de Kinshasa.

Le vainqueur de la finale de ce “Grand Slam de Kin” se nomme Shekinah D’Afrik. Il remporte le prix de “Grand Slameur de Kin” symbolisé par un trophée dont la remise a été éffectuée par Samuel Pasquier, Directeur Délégué de l’Institut Français et il empoche une somme de 200 dollars américains.

Le “Grand Slam de Kin”, se voulant un tournoi national prépare la prochaine compétition en mettant les 3 premiers concurants du tournoi sur les différentes scènes de Slam Poésie dans la ville de Kinshasa.

Tim Katshabala / CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

À la Une

Constant Mutamba : “À Makala, les prisonniers mangent 2 à 3 fois par jour…”

Published

on

Après des vidéos choquantes sur les conditions des prisonniers au Centre Pénitentiaire de Kinshasa/Makala (CPK) révélées par les médias internationaux, Constant Mutamba, ministre de la Justice et garde des Sceaux, est monté au créneau pour indiquer que ces images sont très vieilles.

Ce membre de l’exécutif national a pris la défense du pays, ce lundi 22 juillet 2024, sur son compte X et rassuré que “les prisonniers congolais mangent 2 à 3 fois par jour“.

Il a rappelé que la “RDC est un État souverain ” et fait savoir qu’un processus de “désengorgement des prisons et d’amélioration des conditions de détention” était déjà en cours avant que la RFI et la TV5 ne diffusent ces images.

Notons que ces clichés et vidéos publiés par ces médias internationaux mettent en avant plan des détenus entassés par dizaines dans des cellules insalubres, manque de nourriture, etc. Ces images seraient filmées par le correspondant de JeuneAfrique en RDC, Stanis Bujakera, lors de sa détention à Makala.

Exaucé Kaya/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte