Dev Solaire

Connect with us

À la Une

RDC : Seth Kikuni traîne Constant Omari en justice pour imputations dommageables

Published

on

Me Théodore Ngoy, avocat de Seth Kikuni, a déposé, ce mercredi 17 juillet 2019 à la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, une plainte contre le président de la Fédération congolaise de football association ( FECOFA), Constant Omari Selemani, pour imputations dommageables.

Me Théodore Ngoy, lui-même candidat président de la République aux dernières élections du 30 décembre 2018 comme Seth Kikuni, a motivé sa démarche par la recherche d’une réparation.

“L’affaire FECOFA-KMSI fait l’objet d’un écrit de ma part demandant à la Fecofa d’appliquer le règlement à l’amiable. Nous n’avons pas reçu la réponse de notre courrier à la Fecofa. Maintenant l’affaire Seth contre Omari fait suite aux imputations dommageables commise par Omari”, explique Me Théodore Ngoy.

Et d’ajouter : “Omari n’a pas seulement porté atteinte contre Seth mais il l’a déshonoré. Il a déshonoré même la République puisqu’il parlait depuis l’Égypte en présence du ministre des Sports et de madame l’ambassadrice…”.

“Il se met à imputer des faits précis à un ancien candidat de la République, mais aussi patron d’une société avec qui il a signé un protocole d’accord pour que KMSI habille les joueurs des Léopards.
J’ose croire que le parquet va se souvenir qu’ il y a un autre congolais au Kenya qui a porté des coups contre une citoyenne congolaise et que cette personne a été placée en détention puisqu’il a porté des coups contre la réputation de la République. C’est le cas avec Constant Omari…”
, a expliqué l’avocat.

Pour rappel, la société KMSI devrait habiller les Léopards de la RDC à la CAN ÉGYPTE 2019 en ténues officielles ( vestes, classeurs, Gravettes, cravates et autres…), Mais cela n’a pas été possible puisque la Fecofa avait estimé que Seth Kikuni est arrivé en retard avec ses articles. Devant les joueurs, Constant Omari leur a demandé de ne plus porter les articles de Seth, le traitant au passage de “Petit con et Voyou”.

Dossier à suivre

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET

%d blogueurs aiment cette page :