Connect with us

À la Une

RDC : les membres de cabinets ministériels sous Ilunkamba bientôt en sit-in chez Sama Lukonde pour réclamer leurs indemnités de sortie

Published

on

Les membres des cabinets sortants du gouvernement Ilunga Ilunkamba ont saisi le premier ministre Sama Lukonde en vue de réclamer leurs indemnités de sorties.

Dans la correspondance prise par Me Jeannot Lompempe Ekila, porte-parole du collectif des membres d’anciens cabinets ministériels du gouvernement Ilunkamba (lui-même ancien conseiller au ministère de la Décentralisation et Réforme institutionnelle) adressée au premier ministre Sama Lukonde et dont copie réservée au président de la République et aux ministres de budget et des finances, le Collectif des membres des cabinets sortants du gouvernement Ilunkamba rappellent les avantages sociaux et les indemnités de sortie que leur reconnaît la loi (décret n° 12/024 du 19 juillet 2012 portant organisation et fonctionnement des cabinets ministériels).

C’est dire que ces anciens membres de cabinets ministériels sous Ilunkamba ne quémandent pas des largesses du gouvernement !

Les membres de ces cabinets se disent inquiets par le fait que cela fait deux mois qu’ils attendent leurs dus.

“Ne sachant pas à quel niveau le dossier de trouve actuellement, nous nous référons à votre auguste autorité pour décanter cette situation qui perdure”, font-ils savoir à Sama Lukonde.

Une phrase pas anodine, quand l’on connait certains de ces membres !

Ces membres ont d’abord fait circuler un communiqué appelant au rassemblement. Ils préparent un sit-in devant la primature.

Prenant le programme du gouvernement Lukonde au mot, ils ont fait savoir, dans le communiqué diffusé dans les réseaux sociaux, que “l’Etat de droit se doit d’être un Etat de justice”. Or, comme dans un syllogisme hypothétique, “ce qui est juste c’est que l’ouvrier mérite son salaire”, a écrit l’un d’eux.

Émile YIMBU/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some

À la Une

TP Mazembe: Le technicien Coppolani porte plainte contre Kitengie, Siadi Baggio et Adolphe Kabamba

Published

on

« Aujourd’hui, j’ai déposé plainte contre Frédéric Kitengie et Siadi Baggio pour diffamation, et contre Adolphe Kabamba pour propos racistes et haineux. Ma plainte à la FIFA, ce sera pour rupture abusive du contrat, diffamation et racisme », a déclaré le technicien français Alexandre Coppolani après l’annonce par le TP Mazembe, ce lundi 04 juillet, de la fin du contrat qui le liait à son préparateur physique.

Contacté par nos confrères de “Ma vie pour Mazembe”, le technicien français s’est montré confiant tout en fustigeant le comportement du manager du TP Mazembe, Frédéric Kitengie, qui selon lui, va tuer le club en continuant ainsi.

Il annonce avoir déposé trois plaintes au pénal en France et ajoute que aujourd’hui mardi, il saisira la FIFA.

Dejà quelques minutes après la publication du communiqué sur le site web des Corbeaux sur la rupture de son contrat, le technicien français a réagi sur sa page facebook en ces termes.

«Je remercie les fans du TP Mazembe pour les moments que nous avons partagé, je tiens a les assurer que j’ai tout donné pour ce club.»

«J’ai apporté le maximum que je pouvais. Je remercie le président Moïse Katumbi pour sa confiance et le conseiller Ramazani pour son soutien sans faille. Je souhaite toute la réussite à ce grand club mais aussi du changement dans le management.»

«Plusieurs postes ne peuvent pas être occupés par un seul homme ( manager, directeur sportif, journaliste, agent des joueurs, avocat à ses heures perdues, directeur de chaîne de TV, voyagiste) qui veut avoir le contrôle sur tout mais qui ignore peut-être qu’il y a des règles et des lois en dehors de la RDC.»

Affaires à suivre !

Bishop Mfundu/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising