mbet

Connect with us

Actualité

RDC/Léopards : 52 ans après leur sacre, les anciennes gloires relancent un message de détresse

Published

on

    En marge de la “Journée nationale des Sports”, les Léopards champions d’Afrique 1968, ont organisé une manifestation de réjouissance ce 23 janvier 2020 sur l’avenue Kabambare dans la commune de Kinshasa.

    A cette occasion, le président de ces anciennes gloires, champions d’Afrique 1968 et 1974, Mwape Mialo, a décliné les difficultés qu’ils traversent, mais également présenté les pistes de solutions pour l’avancement du sport congolais, en général.

    Il convient de noter qu’il y a 52 ans que ces vaillants Léopards ont remporté leur première coupe d’Afrique à Asmara en Ethiopie.

    Voici par ailleurs l’intégralité de leur communication :

    <strong>MESSAGE A L’OCCASION DU 52ème Anniversaire de la Journée Nationale des Sports , prononcé par les Champions d’Afrique des Nations de Football 68/74 et Mondialistes.

    Monsieur Guillaume ILUNGA, Bourgmestre de la Commune de BARUMBU,
    Distingués Invités ;
    Mesdames et Messieurs ;
    Mesdames et Messieurs les Journalistes ;
    Chers Tous, à vos Titres et Qualités Respectifs.
    23 janvier 1968 – 23 janvier 2020, cela fait aujourd’hui 52 ans jour pour jour depuis que la Nation avait décrété la date du 23 janvier, Journée Nationale des Sports, après le retour des vaillants léopards football, revenant de l’Ethiopie où ils avaient battu en finale les Blacks Stars du Ghana et remportant la première coupe continentale du football, le 21 JANVIER 1968,
    Avant d’entrer dans le vif de notre sujet j’aimerai avec votre permission vous demander respectueusement de nous mettre debout pour observer une minute de silence en mémoire de nos coéquipiers décédés, aussi en mémoire des journalistes SIKI TENTANI François et BASUNGA Jean Claude, qui nous ont quitté affectueusement. Là , nous penserons à : CSANADI , ZOI NICOLAS nos Coachs , nos coéquipiers KALALA MUKENDI, KAZADI ROBERT , MATUMONA BERNARD , KEMBO JEAN , NGENYIBUNGI EMMANUEL , MWILA ALBERT, KATUMBA PIERRE, MULONGO FREDDY, KASONGO PIERRE, LEMBI LEMONS ,TSHIMANGA ANASTHASE, MANGE SALOMON, MUKOMBO ALBERT, MBULI PAUL ( CHAMPIONS 68 DECEDES) , et notre Staff décédé VIDINIC, DR MAMBU MOURA, KAYEMBE CHARLES, ILUNGA GERMAIN , KATSHINGU JOSEPH , nos coéquipiers NDAYE MULAMBA , MWEPU JOSE, MAVUBA RICKY, et TSHINABU MUNDA ( CHAMPIONS 74 DECEDES)
    Permettez nous en saisissant cette opportunité pour vous souhaiter la bienvenue en notre siège et présenter les Vœux les Meilleurs pour l’An 2020 à son Excellence Monsieur le Président de la République , Chef de l’Etat , Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO , à l’Honorable Présidente de l’Assemblée Nationale et à tous les Honorables Députés Nationaux , à l’Honorable Président du Sénat et à tous les Honorables Sénateurs , à son Excellence Monsieur le Premier Ministre , Chef du Gouvernement et à tous les Membres de son Gouvernement , à toutes nos Autorités Judiciaires , à toutes nos Autorités de l’Armée et de la Police Nationale , au Gouverneur de la Ville de Kinshasa , à Monsieur le Président du Comité Olympique Congolais et à tous les Présidents des Fédérations Sportives et leurs entités subdélégataires , à Monsieur le Président de la Fédération Congolaise de Football Association « FECOFA » ainsi qu’ à tous les membres de son Comité Exécutif, , à tous les Dirigeants Sportifs , à tous les Journalistes Sportifs et à tous les sportifs
    Que devons retenir 52 ans après , deux trophées continentaux en football et une participation à la phase finale de la Coupe du Monde , deux trophées de football au Chan Football , trois trophées continentaux , participation à la Coupe du Monde et au Championnat pré olympique de Basket Féminin, un trophée au championnat continental de Basketball masculin en 2019 , un titre continental en Boxe en 1968 avec le Boxeur Sinda et tant d’autres participations aux diverses compétitions internationales et autres trophées glanés ici et là par bon nombre de nos fédérations sportives. A notre humble avis, la moisson n’est pas abondante compte tenu des ressources sportives que regorgent notre Pays, aussi les moyens dont il dispose, doit il revoir ses ambitions pour revenir en force dans le concert des Nations sportives, comme c’est fut le cas aux époques antérieures. Pour cela, faudra t il notamment construire des infrastructures répondant aux normes requises, la formation et la qualification des cadres techniques, l’adaptation de nos textes aux réalités et à l’évolution du sport sur le plan mondial, mettre assez de moyens financiers pour améliorer tant soit peu les conditions de travail des athlètes et cadres techniques, bref s’investir sur les athlètes et surtout sur leurs droits et en revanche qu’ils connaissent aussi leur obligation. Il est de bonne politique que notre Pays puisse intensifier ou mieux chercher à s’ouvrir au monde extérieur, pour nouer des partenariats et jumelages avec des Nations et Organismes ayant une certaine notoriété et expérience en matière des sports et créer en quelque sorte des échanges des cadres pour le développement de notre sport.
    Un des axes que notre Pays doit exploiter est celui de promouvoir considérablement les sports corporatifs , surtout scolaire , universitaire , militaire et para militaire , qui aura comme mérite de mobiliser la jeunesse autour des valeurs que peuvent ressortir de la pratique du sport , notamment le fair-play , la non violence , le respect de soi , la tolérance, la non discrimination ,l’amour , le non racisme , l’interaction etc.
    Quant à ce qui nous concerne, nous nous acquittons d’un agréable devoir, celui de remercier les autorités de la République Démocratique du Congo et celles de la Fédération Congolaise de Football Association « FECOFA » pour leur souci de nous soutenir tant soit peu par rapport à nos doléances.
    Par ailleurs, nous sommes confrontés à plusieurs difficultés liées à la précarité de la vie que nous menons et nous exposant à des maladies et autres méfaits. Nous avons besoin d’un suivi médical approprié au niveau de nos institutions hospitalières, il y a péril en demeure nous sommes presque tous malades, les plus frappants sont ceux qui sont affaiblis, et nous risquons gros si on n y prête pas attention notamment, KABAMBA NICODEME, KILASU MASAMBA, EBENGO MPETI, MUNGAMUNI LEON, NDONGALA, MANA, MVUKANI, LOBILO et BAYUNGASA, s’il faut citer que ceux là car la liste n’est pas limitative.
    Toute la République et nous même avions applaudi et remercié les autorités de l’époque lorsque l’on a pris la décision salutaire de nous octroyer une prime mensuelle de 500 US équivalent en Francs Congolais. De ce qui précède, force est de constater que depuis la dite décision jusqu’en ce moment, nous nous rendons compte que le taux nous payé est toujours de 9200FC alors que le taux officiel a basculé et qu’à ce jour, ce que nous recevons ne représente plus le montant précité. C’est pourquoi, nous avons saisi par le truchement de notre Avocat Conseil, son Excellence Monsieur le Vice Premier Ministre en charge du budget pour nous rétablir dans nos droits et justice sera faite. Toujours est-il que nous remercions notre Gouvernement pour ce que nous recevons en attendant que l’on puisse régulariser la situation sus évoquée. Aussi, notre gratitude à monsieur le Président de la FECOFA OMARI SELEMANI Constant ainsi que tout son comité pour tout ce qu’ils font pour nous. Notre reconnaissance va droit aux Journalistes sportifs qui ne cessent de faire entendre nos voix à travers leurs canaux de communication respectifs.
    Cependant, nous tenons à rappeler aux autorités de la République sur les promesses nous faites respectivement lors de la célébration du cinquantenaire de notre premier sacre continental le 23 janvier 2018 et lors des obsèques du Feu NDAYE MULAMBA décédé le 26 janvier 2019 bientôt une année depuis qu’il nous a quitté, lesquelles promesses faisaient état notamment , de créer un endroit au Pays , où seront exposés tous les décédés Champions d’Afrique des Nations de Football 68/74 et Mondialistes , de nous permettre de visiter les tombes de nos coéquipiers enterrés en République Démocratique du Congo , de nous octroyer des passeports diplomatiques en notre titre honorifique des Ambassadeurs du Football, annoncé solennellement lors des obsèques du Feu NDAYE MULAMBA alias MUTUMBULA.
    Nous ne saurons terminer ce moment sans vous informer que si Dieu le veut , l’INITIATIVES DE DEVELOPPEMENT D’ERIC NGOMA ‘INDERNGOM » une structure de soutien des acteurs culturels et sportifs , compte organiser avec l’apport du Gouvernement Congolais , la Fédération Congolaise de Football Association « FECOFA » , la Ligue Sportive pour la Promotion et la Défense des Droits de l’Homme « LISPED » et tant d’autres partenaires , je disais l’organisation DU JUBILE MOSEKA ET 68 AU MOIS DE JUIN 2020.
    Ainsi, par ces petits mots avons-nous voulu circonscrire à notre niveau l’an 52 de la Journée Nationale des Sports.
    Que Dieu bénisse notre Pays, la RDC
    Que Dieu bénisse le Football Congolais
    Que Dieu bénisse le Sport Congolais
    Que Vive la Journée Nationale des Sports Nous avons dit et vous remercions
    Fait à Kinshasa, le 23 JANVIER 2020


    There is no ads to display, Please add some
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Actualité

RDC : Bintou Keita condamne les attaques du M23 contre les FARDC et la MONUSCO

Published

on

La Représentante Spéciale du Secrétaire général en République démocratique du Congo (RDC), Bintou Keita, condamne avec la plus grande fermeté les attaques du Mouvement du 23 mars (M23) contre les Forces armées de la RDC et contre les casques bleus de la MONUSCO le matin de ce dimanche 22 mai dans la zone de Shangi, territoire de Rutshuru, Nord-Kivu.

Après avoir attaqué les positions FARDC, les rebelles du M23 ont délibérément ciblé les casques bleus de la MONUSCO en position dans la zone, qui ont riposté conformément à leur mandat. Une opération conjointe FARDC-MONUSCO a ensuite été lancée pour libérer la zone des combattants M23, avec pour objectif prioritaire la protection des civils et dans le respect de la politique de diligence sur la prévention des violations des droits de l’homme.

La Représentante spéciale déplore à cet égard les nouveaux déplacements de populations civiles suite à ces affrontements. L’évaluation des conséquences de ces attaques et des besoins humanitaires est en cours et ce, en coordination avec les agences, fonds et programmes concernés.

Elle appelle le M23 à cesser immédiatement toutes les hostilités, conformément aux engagement pris dans le cadre du processus de Nairobi, à déposer les armes sans conditions, et à adhérer au Programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (P-DDRCS).

La Représentante spéciale rend hommage à la bravoure et à la détermination des casques bleus qui ont riposté à ces attaques. Dans ce climat et cette situation sécuritaire difficile dans la province, elle réitère son appel à toutes et à tous de ne pas céder aux campagnes de désinformation contre la MONUSCO et son mandat.

A cet égard, Bintou Keita rappelle le soutien de la MONUSCO au gouvernement et au peuple de la République démocratique du Congo pour restaurer la paix et la stabilité dans l’est du pays, et soutenir le désarmement de tous les groupes armés.

Tchèques Bukasa/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Continue Reading

K-WA Advertising