Connect with us

non classé

RDC : le ministre Gisaro confirme le projet de construction de 300 écoles préfabriquées, ZEIDCOR fin prêt !

Published

on

Sur les 50 écoles attendues à Kinshasa, 9 (neuf) sont déjà prêtes à être réceptionnées et 4 autres en cours d’érection.

En effet, le ministre des Infrastructures et travaux publics, Alexis Gisaro, avait indiqué le 8 décembre dernier devant les élus nationaux, la construction de 300 écoles avec des salles préfabriqués, dont le coût global s’est levé à 125.585.100 USD.

Alexis Gisaro avait expliqué aux députés que ce projet de construction de 300 écoles à travers la République, dont 50 écoles dans la ville de Kinshasa, est inscrit dans le secteur des bâtiments civils, mais ce dernier n’avais pas précisé sur la date du début et de la fin des travaux. Mais il faut noter que sur les 50 qui devront être construites à Kinshasa, 9 sont déjà prêtes.

Au camp Kokolo, dans la commune de Bandalungwa, l’EP I & EP II Révérend MAYU, se sont vu bénéficier de deux bâtiments, pour lesquels les travaux sont complètement terminés et des locaux équipés.

Dans la commune de Limete, l’EP 1 et 4 Mombele, n’a pas été omise. Elle voit son bâtiment construit et équipé, prêt à être utilisé.

À Matete, l’athénée Bahumbu; l’école Primaire 1 Kitomesa à Kisenso; l’école primaire 4 Likasi à N’djili; l’EP5 Kingasani à Kimbanseke, ainsi que l’école Kimbanguiste E.P5 Kikimi dans cette même commune; sont tous dotés d’un nouveau bâtiment chacun.

Tandis que dans la commune de la N’sele, l’E.P BABUDAA à Kinkole se voit doter d’un bâtiment complètement équipé et fini, ainsi que de deux plate-formes dans lesquelles les travaux avancent pour l’acquisition de deux nouveaux bâtiments.

Pour atteindre cet objectif, le ministre Alexis Gisaro a demandé le soutien de la commission en charge de ce secteur de l’Assemblée nationale pour le développement des infrastructures qui va dans le sens des intérêts et du bien-être de la population.

Il faut rappeler que le ministre des Infrastructures a été convoqué par les députés nationaux pour répondre aux questions des députés membres de la commission Aménagement du territoire, Infrastructures, Postes, télécommunications et Nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Il faut noter que l’entrepreneur Zeidcor S.A qui a déjà accepté d’accompagner le Chef de l’État dans sa vision et promis de ménager aucun effort pour la concrétisation de cet important projet est
satisfait de cette annonce du ministre des infrastructures et travaux publics.

Jolga Luvundisakio/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love

Santé

Nord-Kivu: 982.143 enfants, âgés de 0 à 59 mois, attendus pour la campagne de vaccination contre la poliomyélite en DPS antenne de Butembo

Published

on

La campagne de vaccination contre la poliomyélite, deuxième phase, a été lancée ce mercredi 12 juin 2024 en Division Provinciale de la Santé antenne de Butembo. C’est le maire de ville qui a donné ce coup d’envoi au bureau de la commune Mususa, à Butembo, au Nord-Kivu. Ce, en présence des autorités politiques, sanitaires, les partenaires du gouvernement congolais en matière sanitaire et certains parents.

Dans son allocution, l’autorité urbaine a fait savoir que la poliomyélite est une maladie qui rend infirme l’enfant toute sa vie. D’où la nécessité de renforcer l’immunité collective des enfants de 0 à 59 mois contre cette maladie. C’est ainsi que, le commissaire supérieur principal Mowa Baeki Telly Roger a lancé un appel vibrant à tous les parents et gardiens d’enfants à réserver un bon accueil aux équipes de vaccination qui passeront de porte à porte afin de vacciner ces enfants. D’autres encore seront vaccinés dans d’autres sites et dans leurs écoles. Aussi, cette campagne de vaccination concerne tous les enfants qui n’ont pas achevé leur calendrier vaccinal, a ajouté le numéro 1 de la ville commerciale du Nord-Kivu.

De son côté, le médecin chef d’antenne du Programme Élargi de Vaccination (PEV) à la DPS/Butembo a indiqué que c’est depuis 2016 qu’il y a eu des cas de paralysie causés par un virus variant qui est en train de circuler dans toutes les provinces de la RDC et les pays envoisinants alors que la situation semblait déjà être maîtrisée. D’où l’organisation des campagnes de vaccination synchronisées pour essayer de couper la circulation de ce virus polio variant partout. “Voilà même la nécessité de cette campagne“, a dit le docteur Bernardin Siviholya.

Pour cette campagne de vaccination contre la poliomyélite, 982.143 enfants de 0 à 59 mois dans 17 zones de santé que compte la DPS antenne de Butembo sont concernés, à l’en croire.

Nous avons une cible totale des enfants vaccinés dans les 17 zones de santé de 982.143 enfants âgés de 0 à 59 mois et dans la ville de Butembo. Nous avons deux zones de santé dont la zone santé de Butembo et de Katwa. Dans cette ville, nous allons aussi vacciner 169.680 enfants. Dans la ville de Beni aussi, nous allons voir comment vacciner 116.514 enfants“, a-t-il révélé.

Il sied de souligner que cette campagne va aller du jeudi 13 au samedi 15 juin 2024 avec la possibilité d’une journée de rattrapage pour les enfants qui n’ont pas été atteints.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET


There is no ads to display, Please add some
Spread the love
Continue Reading

Bientôt le magazine CONGO PROFOND dans les kiosques à journaux : Simplicité, Pertinence et Découverte