Dev Solaire

Connect with us

À la Une

RDC : le député provincial Ngahangondi appelle à la dissolution de l’Assemblée nationale

Published

on

Pour lui, les députés nationaux ne jouent plus correctement le rôle pour lequel ils ont été envoyés au Parlement par la population.

Insécurité à Beni, en Ituri et dans d’autres coins de la République, à cela ajouter la pandémie de Covid-19, pour lui, les représentants du peuple sont incapables d’amener les autorités à y mettre fin, surtout le ministre de la Défense. Cet élu du territoire de Beni s’étonne qu’au lieu de se pencher sur ces questions, les députés nationaux se bagarrent à l’hémicycle pour des futilités et c’est le peuple qui continue à souffrir.

Puisque cette chambre basse n’aide pas la population, les élus n’étant là que pour leurs intérêts privés, Jean-Paul Ngahangondi appelle le président de la République à dissoudre cette assemblée nationale.
“La forme de l’insécurité que nous traversons, celui qui a le pouvoir d’y mettre fin, c’est le gouvetnement central et donc à travers le ministre de la Défense, on devrait voir des actions efficaces pour stopper cette hémorragie insecuritaire. Maintenant au lieu que nos élus puissent se mettre et faire pression au gouvernement, notamment au ministre de la Défense, au premier ministre pour qu’il y aient des actions concrètes, séreuses pouvant permettre de mettre fin à cette souffrance de la population, ils sont entrain de se bagarrer entre eux pour des futilités.

Dans l’entre-temps, poursuit-il, la population est abandonnée à son triste sort. ” Elle est dans le feu ! Alors moi je me dis : à quoi servira un tel parlement à une population… Lorsqu’il y a une persistance de crise institutionnelle, le chef de l’État a le pouvoir de dissoudre le parlement. Alors moi je dis, si le parlement ne sert plus la population, ne sert plus la République, si j’étais le président de la République, j’allais tout simplement le dissoudre, car ne servant pas la population congolaise”, a-t-il laissé entendre.

Par ailleurs, notons qu’il y a quelques jours qu’un débat sur l’ajout de 2000 dollars américains aux émoluments des députés nationaux a fait du buzz dans l’opinion publique. Elle estime que c’est inopportune d’ajouter 2000 dollars aux émoluments des élus nationaux au détriment de nos nombreux compatriotes qui souffrent.

Dalmond Ndungo/CONGOPROFOND.NET

error:
%d blogueurs aiment cette page :